La Possession - François-Xavier Rouyer

Jeudi 28, vendredi 29 et samedi 30 octobre 2021
Théâtre, Temps fort
Dans cette pièce de théâtre à la limite de la fable horrifique et de la science-fiction, François-Xavier Rouyer explore l’altérité et nous enjoint à regarder, à la marge des emblèmes de la réussite capitaliste, d’autres voies et modèles possibles.

En partenariat avec le Centre culturel suisse à Paris et le Théâtre Nanterre-Amandiers, centre dramatique national

 

Dans un monde d’une froideur clinique, une femme en détresse s’essaye à une expérience : se déposséder, se déprendre, se désincarner pour migrer dans une autre forme. Peut-on avoir peur au théâtre comme au cinéma ? De prime abord réaliste, « La Possession » bascule insidieusement vers la fable horrifique.

 

Convaincue qu’on lui a jeté un sort, une jeune femme, pour refaire sa vie, tente de s’échapper en se transformant en un rocher, une plante, un animal. S’installe peu à peu un système sorcier hérité de l’univers des contes et du film d’épouvante.

 

Adossé à ce vecteur fictif de colonisation d’autres corps, qu’abondent de nombreuses références cinématographiques, le quatuor d’interprètes évoque la peur d’être remplacé, l’envie de l’autre ou d’être l’autre... Témoignant d’une dérive vers un monde de science-fiction, où se creuse le fossé entre nos aspirations profondes et les injonctions politicosociales, François-Xavier Rouyer en appelle à notre énergie vitale, nous enjoint à regarder, à la marge des emblèmes de la réussite capitaliste, d’autres voies et modèles possibles.

 

Durée : 1h40

 

▶ VIDEOBOX

En écho au spectacle, François-Xavier Rouyer projette son film Hotel City (2014-2021, durée variable) dans l’espace Videobox du jeudi 28 octobre au samedi 6 novembre 2021 en accès libre. Une visite commentée sera organisée les jeudi 28 et vendredi 29 octobre 2021 à 18h30.

 

Texte et mise en scène : François-Xavier Rouyer | Interprétation : Pauline Belle, Romain Daroles, Mélina Martin, Julia Perazzini | Scénographie : Hervé Coqueret | Collaboration artistique : Mathias Brossard | Lumières : Achille Dubau et Hervé Coqueret | Création son : Charles-Edouard de Surville | Régie générale : Achille Dubau | Régie son : Simon Tylski | Costumes et chats : Karine Marques Ferreira | Perruques : Vivianne Lima

Production : La Multinationale & la Filiale Fantôme, en collaboration avec Nanterre-Amandiers, centre dramatique national | Coproduction : Théâtre Vidy-Lausanne, Théâtre St-Gervais, Genève | Soutiens : Fonds de dotation Porosus, Fondation Ernst Göhner, Fondation Jan Michalski pour l’écriture, Loterie Romande Vaud, Pour-cent culturel Migros, Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Ville de Lausanne, Fondation Jan Michalski, Fondation Leenaards, SPEDIDAM (société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées), Centre culturel suisse à Paris, CORODIS pour la tournée