Toute l'eau et rien que des gouttes - Cie Strates / Harris Gkekas

Jeudi 1er octobre 2020
Danse
Trois danseurs aux parcours éclectiques s’imprègnent de poèmes de plumes virtuoses pour créer une « pièce-monde » qui met dos à dos simplicité et immédiateté, en quête de la splendeur endormie dans le ventre de nos actes. Une expérience mystérieuse, un rêve éveillé.

En partenariat avec L’étoile du nord / festival Avis de Turbulences

 

Passionné par la poésie et les mythes anciens, Harris Gkekas entreprend ici une fabrique de sa propre mythologie et d’un lexique chorégraphique proche du langage Pythique. Aux confins du rêve comme du cauchemar, oscillant entre quiétude et inconfort, sa pièce atteint quelque chose de substantiel, qui touche à l’essence de la danse, voire de la vie, en évoquant avec subtilité la croisée de nos chemins, la liberté, la solitude, la fragilité de nos entreprises et l’état de veille extrême que nous apprennent les mythes.

 

Fort d’un parcours d’interprète impressionnant de collaborations avec de grandes signatures – William Forsythe, Jiří Kylián, Merce Cunningham, Trisha Brown, Saburo Teshigawara... –, le chorégraphe invente ici une danse qui fait de chaque geste un mot, une image, un fragment qui murmure. Plus qu’une trame, c’est une toile énigmatique qui se déplie, un espace tonique et fécond où l’imaginaire circule librement.

 

Dans un dispositif scénographique minimal, la gestuelle reste tout aussi simple. La virtuosité ne se situe pas à l’endroit de la performance, mais dans l’intelligence de l’agencement et de la décomposition de ces mots-gestes. Reposant sur un parti pris stylistique très fort : un langage qui n’indique pas mais fait signe, ce travail évoque l’acte poétique lui-même, quand faire poème semble plus que jamais nécessaire face à une modernité frénétique, un lieu encore possible d’une insurrection contre le temps. Tel un opus testamentaire, il ouvre la possibilité d’un apaisement.

 

Durée : 50 min

Soirée organisée avec le soutien des Petites Scènes Ouvertes

 

♦♦♦

Conception : Harris Gkekas | Interprètes : Clémence Dieny, Harris Gkekas, Nathan Freyermuth | Scénographie : Gabriel F | Lumière : François Maillot | Musique : Didier Ambact, Seijiro Murayama

Production: Strates | Coproduction: Fondation Cléo Thiberge-Edrom – Fondation de France, Fondation Royaumont – Pôle de Création Chorégraphique, Pole-Sud CDCN – Strasbourg, Soutien du Centre chorégraphique national d’Aquitaine en Pyrénées Atlantiques – Malandain Ballet Biarritz, Accueil Studio saison 2019-2020, Le réseau Les Petites Scènes Ouvertes avec le soutien de l’ADAMI | Soutiens : Théâtre du Marché aux Grains, Atelier de Fabrique Artistique, Bouxwiller, de la Friche Culturelle L’Antre Peaux à Bourges, du Studio UMA à Laval et celui de la Fonderie au Mans | Remerciements : CND à Lyon, au Studio Danse & Cie et l’Académie Nini Theilade