Nuit blanche 2021

Nuit du 2 au 3 octobre 2021
Projection, Art contemporain, Temps fort
Dans le cadre de Nuit Blanche, manifestation artistique annuelle dédiée à la création artistique contemporaine, Le Carreau du Temple ouvre ses portes pour une nuit de projections vidéos évoquant la question du corps, de la danse et de la confrontation.

En partenariat avec le Fonds d’art contemporain – Paris Collections (prêt d'œuvres)*

 

Manifestation artistique annuelle dédiée à la création contemporaine, Nuit Blanche est organisée par la Ville de Paris le premier samedi du mois d’octobre depuis 2002.

 

Le temps d’une nuit, la création artistique contemporaine est mise à l’honneur dans Paris et sa métropole. Lors de cette nuit particulière, diff érents parcours permettent aux visiteurs de (re)découvrir des espaces publics, privés et insolites, jalonnés d’oeuvres plastiques et vivantes pour l’occasion. Cette année, sous la direction conjointe de Sandrina Martins et de Mourad Merzouki, la programmation a pour fil rouge les liens entre arts et sports, notamment en exploitant le méconnu GR 75, situé entre le boulevard périphérique et les boulevards des Maréchaux. Dans ce cadre, trois œuvres vidéos évoquant la question du corps, de la danse, de la confrontation et de la performance seront projetées en boucle sur grand écran dans la salle du Carreau du Temple.

 

Du 2 au 15 décembre 2021, les œuvres du Fonds d'art contemporain - Paris Collections se dévoilent à travers 5 parcours thématiques à Paris, dont le parcours "Identités singulières et solidarités au cœur de la Ville" au Carreau du Temple.

 

BATTLE - Sabrina BELOUAAR (acquisition 2020)

BATTLE s'inspire d'une pratique performative issue de la culture hip hop pour mettre en lumière le combat commun de deux danseurs. Le combat n’est pas une confrontation entre les deux ; ils se battent conjointement contre l’intolérance et la marginalisation en imposant leurs histoires et leurs identités dans une société qui leur est hostile.

BATTLE, 2017
Vidéo, couleur, son
5 min. 1 sec., édition 1/3 + 1 EA

 

UDRIVINMECRAZ - Kenny DUNKAN (acquisition 2015)

Nourri de la culture caribéenne, de mode et de design, l'artiste Kenny Dunkan, ancien pensionnaire de la Villa Médicis, développe une œuvre performative et hybride qui interroge l'héritage colonial et les identités fragmentées. Dans UDRIVINMECRAZ, Kenny Dunkan danse sur la place du Trocadéro, devant la Tour Eiffel, sous les regards à la fois médusés et amusés des touristes.

UDRIVINMECRAZ, 2014
Vidéo, couleur, son
8 min. 34, édition 2/5

 

S’élever c’est d’abord être à terre - Ludivine LARGE-BESSETTE et Mathieu CALMELET (acquisition 2021)

En utilisant les outils de nos nouvelles cérémonies contemporaines (écrans vidéos, smartphone), S’élever c’est d’abord être à terre tente de réhabiliter le corps au sein de notre société moderne saturée d’images. Par l’utilisation de la danse contemporaine et de la réalité augmentée, l’œuvre engage le corps du spectateur dans une déambulation contemplative et ludique.

S’élever c’est d’abord être à terre, 2018
Vidéo, couleur, son
Vidéo 1 : 15 min., vidéo 2 : 11 min., éditions 1/5 + 1 EA

 

▶ VIDEOBOX

À l'issue de la Nuit Blanche, ces trois oeuvres resteront hébergées pendant une semaine dans l'espace Videobox, du 2 au 9 octobre, à découvrir en accès libre toute la journée.

 

* Fin 2019, le Fonds municipal d’art contemporain (FMAC) changeait de nom pour devenir le Fonds d’art contemporain – Paris Collections. Cette nouvelle dénomination souligne au mieux l’engagement du Fonds en faveur de l’art contemporain et du patrimoine constitué, conservé par la Ville de Paris et rendu visible par le plus grand nombre à la faveur de prêts d’œuvres. Aujourd’hui, cette collection compte 23 000 oeuvres, dont plus de 3 500 concernent la période contemporaine.