Spectacles et performance

Du dimanche 11 au samedi 17 juillet 2021
Festival, Danse, Sport, Temps fort
Trois spectacles et une performance autour du corps contemporain à découvrir !

 

 

SCREWS d'Alexander Vantournhout

Jeudi 15 et vendredi 16 juillet 2021 à 19h et à 21h - Tarif B

Quel est le point commun entre une boule de bowling, des chaussures à crampons, et un portique ? Entre les mains du facétieux Alexander Vantournhout, ils deviennent les accessoires incontournables pour défier les lois de la physique, mettre sens dessus dessous les corps mais surtout notre regard ! Arrimés aux bras, aux pieds, ou aux chevilles, les objets lancent un défi sportif et poétique aux six circassien·ne·s-danseur·euse·s : émergent alors de magnifiques qualités gestuelles, des entremêlements de corps en appui, une élasticité virevoltante, des torsions en miroir, jusqu’à la ronde joyeuse et délurée des corps libérés.

Le public est ainsi invité à déambuler dans la Halle et découvrir une série de courtes performances. 

« Alexander Vantournhout confirme sa maîtrise du mouvement et son ancrage dans les fondamentaux du cirque – le poids et le risque – augmentés par l’accessoire, tout en cultivant un génial décalage. » La Terrasse

 

Durée : 60 minutes

Chorégraphie : Alexander Vantournhout | Création : Petra Steindl, Josse De Broeck, Felix Zech, Hendrik van Maele, Alexander Vantournhout et Emmi Väisänen | Performance : Jessica Eirado, Felix Zech, Alexander Vantournhout, Harrison Claxton et Charlotte Cétaire | Dramaturgie : Sébastien Hendrickx | Lumière : Tim Oelbrandt | Technique : Rinus Samyn | Costumes : Anne-Catherine Kunz | Photographies : Bart Grietens | Aide chorégraphique : Anneleen Keppens, Martin Kilvady | Création technique : Rinus Samyn, Bert Van Dijck, Tom Reynaerts, Tom Daniels | Constructeur : Willy Cauwelier | Musique : Nils Frahm

Coproductions : Vooruit Gent, MA, Montbéliard, PERPLX, Marke, Circa, Auch | Accueil en résidence : Vooruit, Gent, Platforme 2 Pôles Cirque en Normandie/La Brêche à Cherbourg-CirqueThéâtre d’Elbeuf, Cultuurcentrum, Brugge Wood Cube, Roeselare, Workspace, Brussels, MA, Montbéliard, Circa, Auch | Avec le soutien de : La Communauté flamande | Production : NOT STANDING asbl | Merci à : Lore Missine, Veerle Mans, Bauke Lievens, Maria Madeira, Lien Vanbossele, Monuments Nationaux de France et Simon Pons-Rotbardt | Alexander Vantournhout est artiste résident à Vooruit pour la période 2017-2021, ainsi qu’artiste associé à PERPLX.

 

 

♦♦♦

 

 

CUIR de la compagnie Un Loup pour l'Homme

Mardi 13 juillet 2021 à 19h30 - Tarif B

Dans un corps à corps puissant, deux hommes harnachés jouent à manipuler le corps de l’autre. Le plaisir précautionneux qu’ils prennent à se transformer l’un pour l’autre en instrument, en agrès, en terrain de jeu ou en champ de bataille les engage dans une lutte consentie. Entre traction et attraction, ils ne visent pas le pouvoir sur l’autre, mais plutôt le pouvoir avec l’autre.

« Une écriture acrobatique dépouillée, brute, rude, non conventionnelle. » Stéphanie Barrioz, Télérama - TT

 

Durée : 35 minutes

En partenariat avec le Centre culturel suisse à Paris

Création de et avec : Arno Ferrera & Mika Lafforgue | Interprétation : Arno Ferrera, Gilles Polet | Regard extérieur : Paola Rizza | Regard choréographique : Benjamin Kahn | Regard sonore : Amaury Vanderborght | Avec la complicité de : Alexandre Fray | Création lumière : Florent Blanchon | Régie lumière et son : Pierre-Jean Faggiani | Artisan sellier : Jara Buschhoff | Conception costumes : Jennifer Defays 

Production : Companie Un Loup pour l’Homme | Coproductions : Le Bateau Feu – Scène nationale à Dunkerque, Theater op de Markt à Neerpelt, Larural à Créon, Perspectives Sarrebruck. | Avec le soutien de : Conseil Régional Hauts-de-France, SACD / Processus Cirque, Fonds Transfabrik (fonds franco-allemand pour le spectacle vivant). La compagnie Un loup pour l’homme bénéficie du soutien du Ministère de la Culture / Direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France, au titre de l’aide aux compagnies conventionnées. Un loup pour l’homme est membre de Filage (coopérative d’accompagnement des acteur·trices artistiques et culturel·les, Lille) | Partenaires résidences : Tanzhaus Zürich, Theater op De Markt Neerpelt, L’échalier St Agil, Larural Créon, Le Moulin du Roc SN de Niort avec la complicité de Cirque en scènes, Latitude 50 pôle arts du cirque et de la rue Marchin, Le Prato Pôle National Cirque de Lille, Katapult Berlin, La Faïencerie et La Locomotive Creil.

 

 

♦♦♦

 

 

YIN ZÉRO de la compagnie Monad

Samedi 17 juillet 2021 à 15h - Tarif B

Inspiré du tai chi, de la danse derviche, de l’hypnose et du jonglage contemporain, le duo masculin happe le public dans une étrange expérience oscillant entre deux états extrêmes, transe et maîtrise de soi. Une invitation à traverser la frontière entre les mondes depuis son fauteuil. Belle, épurée, émouvante, cette relation entre les deux artistes repose à la fois sur leurs spécificités et sur leur complémentarité.

« Tels le Yin et le Yang, deux derviches tourneurs sont emportés dans une ronde sans fin. Avec précision et délicatesse, ils manipulent des balles de jonglage contact, points lumineux au cœur du mouvement. » Le Parisien

 

Durée : 25 minutes

En partenariat avec la Maison des Jonglages

Création de et avec : Van-Kim Tran & Cyrille Humen | Alchimie et mise en scène : Eric Longequel | Photographie : Emmanuelle Tricoire | Design graphique : Romain Margaritte 

Coproductions et partenaires : La Maison des Jonglages, Scène Conventionnée La Courneuve, Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans, Collectif des possibles, Wesserling, France, Flowspace, Emeryville, États-Unis

 

 

♦♦♦

 

 

Chroniques du rebond d'Éric Giraudet

Dimanche 11 juillet à 14h et 17h30 - Entrée libre - Inscriptions sur place

Éric Giraudet, né en 1983, vit et travaille à Amsterdam. Ses œuvres prennent différentes formes : installations, sculptures, performances ou vidéos, qui traitent, non sans humour, d’expériences empiriques mêlées de recherches historiques, ésotériques ou scientifiques poussées. Il crée ainsi des récits, dont la proposition de « Chroniques du rebond », une performance déambulatoire et participative au Carreau du Temple. Du jeu de balle Maya à la boîte à outils magique que constitue le lieu de la performance, l’artiste parcourt l'histoire du rebond, menant le public à une réflexion métaphysique ; comment bien chuter, et mieux se relever, au propre, comme au figuré ?

Durée : 45 minutes

 

♦♦♦

► RETROUVEZ TOUT LE PROGRAMME DU FESTIVAL JOGGING ◄