ENSEMBLE ENSEMBLE - Vincent Thomasset

Mercredi 5 et jeudi 6 février
Danse, Temps fort
Les mots dansent et les gestes parlent, Vincent Thomasset explore dans "Ensemble Ensemble" le langage sous toutes ses formes, un spectacle facétieux et poétique !

Le teaser du spectacle :

 

Interview de Vincent Thomasset :

 

Entre théâtre et chorégraphie, un ensemble de quatre interprètes, doués dans les deux registres, met en jeu la circulation de la parole comme une architecture mentale aux dimensions insondables.

Dès les premiers instants, tout compte. Chaque micromouvement, le moindre battement de paupière, le rythme propre d’une main qui se tend, tout compte. Comme dans la vie. La pièce décrit ce que le langage crée dans l’espace, cette substance intangible et pourtant quasi-organique, la construction de nos identités par l’oralité, la difficulté de s’exprimer. En vis-à-vis, Vincent Thomasset, pour notre plus grand plaisir, va jusqu’à mettre en scène la perplexité, explorant le large royaume de l’incompréhension, la complexité à transformer des mots reçus en images limpides.

Un vaste réseau de regards entre les comédiens élabore peu à peu une structure à quatre corps qui, dans le même temps, ne font qu’un, au sens où ils sculptent l’espace. L’auteur-metteur en scène a écrit un texte simple, drôle, mais qui, l’air de rien, flirte avec une élégante mise en abîme, provoquant du moins un subtil choc télescopique, à l’instar de son titre. À l’écoute, dans Ensemble Ensemble, il y a « semblant ». En plein milieu. Portée par une création sonore et lumineuse exceptionnelle, la pièce fait apparaître et disparaître les acteurs, donne à entendre la voix des uns par la bouche des autres via un dispositif de doublage en direct : se creusent alors des décalages cocasses entre les voix et les personnes, les personnes et les gestes.

Transportées du son d’un clavecin baroque à l’admirable composition électro de The Noise Consort, la musicalité pure des mots, comme vidés de leur sens, les cacophonies de musique et de voix, de troublantes assonances, les dialogues décousus jusqu’au délire, éploient l’immense panel des formes langagières.

 

Durée : 60 minutes

 

♦♦♦

 

"On sort de son impromptu la tête et l‘esprit en quête. Quels insondables échos ont donc dans nos vies les mots, les sons ? Qu’en faisons-nous ? C’est bel et bon de s’interroger encore au théâtre..." Télérama

"Le cinéma, la radio, la danse et le théâtre sont des outils et ce metteur en scène sait les faire jouer dans une dissonance parfaite." Toutelaculture.com

 

♦♦♦

 

Conception, texte : Vincent Thomasset - Interprétation : Aina Alegre, Lorenzo De Angelis, Julien Gallée-Ferré, Anne Steffens - Chorégraphies en collaboration avec les interprètes - Lumière : Pascal Laajili - Création sonore : Pierre Boscheron - Musique originale : Benjamin Morando, Gabriel Urgell Reyes (The Noise Consort) - Conseillers musicaux : Pierre Boscheron, Benjamin Morando - Conseillère artistique : Ilanit Illouz - Scénographie en collaboration avec Vincent Gadras - Costumes en collaboration avec Angèle Micaux - Assistante mise en scène : Flore Simon - Régie générale : Claire Choffel-Picelli
Production : Laars & Co
Coproduction : La Passerelle-Scène nationale de Saint- Brieuc, Festival d’Automne à Paris, Théâtre de la Bastille, Musée de la Danse à Rennes, Le Vivat-Scène conventionnée d’Armentières, Ménagerie de verre, POC d’Alfortville.

 

►►► Télécharger le dossier de presse ◄◄◄