Agenda

  • Mercredi 10 et jeudi 11 mars 2021
    Danse, Temps fort
    Aberration s’inscrit dans l’étude chromatique commencée en 2017. Cet égarement chorégraphique offre cette fois-ci la possibilité de redéfinir la forme et la couleur en commençant par questionner le blanc, ce « rien avant tout commencement » qui, comme le dit aussi Kandinsky, « regorge de possibilités vivantes ».
    Report - Aberration - Cie L'Anthracite / Emmanuel Eggermont - © Jihyé Jung
  • Du mardi 30 mars au mercredi 30 juin 2021
    Projection, Musique, Temps fort
    Serge Bromberg présente, raconte et accompagne au piano des films anciens rarissimes, miraculeusement retrouvés dans les caves et les greniers de particuliers. Un spectacle insolite et magique, un voyage dans le temps malicieusement animé par un explorateur des vieilles pellicules !
    Retour de flamme - Serge_Bromberg  © Lobster 5
  • Mardi 27 et mercredi 28 avril 2021
    Arts du Cirque, Danse, Temps fort
    Dans ce duo de danse derviche et de jonglage, le public partage l’expérience de la rotation depuis son fauteuil. D’atmosphère planante en jonglage virtuose, il sera emmené dans une transe moderne, une hypnose rythmée par une chorégraphie en révolution.
    Yin - Cie Monad / Cyrille Humen & Van-Kim Tran - © Emmanuelle Tricoire
  • Du mardi 4 au jeudi 6 mai 2021
    Arts du Cirque, Temps fort
    À partir d’un fait divers américain où 18 jeunes filles ont décidé de tomber enceintes en même temps et d’élever leurs enfants ensemble, sans les pères, Marta Cuscunà dresse un portrait contemporain du féminisme et des nouvelles masculinités. Avec humour et légèreté, Sorry, boys dénonce une société où le patriarcat est roi et appelle à un sursaut hoministe.
    Sorry boys - Marta Cuscunà - BIAM - © Daniele Borghello
  • Mercredi 19 et jeudi 20 mai 2021
    Danse, Temps fort
    « Eighteen » évoque la relation père-fille à travers le vécu de Thierry Micouin et celui de sa fille Ilana, tous deux danseurs et réunis sur scène pour un subtil duo. À la fois dialoguée et dansée, la pièce revisite l’histoire de la danse contemporaine mêlant habilement intime et grande histoire. Une superbe déclaration d’amour au métier de danseur.
    Eighteen - Thierry Micouin - © Césarr Vayssié