VIDEOBOX x ROSA BRUX

Vendredi 23 novembre au samedi 9 février
Projection, Art contemporain
Videobox est un espace dédié à l’art vidéo, situé dans un vestiaire du Carreau du Temple.

VIDEOBOX x Rosa Brux 

Artiste invité : Laurent Güdel - Action directe, discours indirect
Vendredi 23 novembre au samedi 9 février
Vestiaire 9 • Entrée libre
Vernissage le jeudi 22 novembre à 18h30 sur inscription

 

Le rendez-vous Videobox s’attache à inviter les formes alternatives aux lieux d’exposition. Hommage aux énergies, structures ou non-structures, économies parallèles se détachant du «communément admis» par leurs visions ou leurs modalités du partage de l’art aujourd’hui, Videobox offre son écrin à des collectifs nomades, tiers-lieux, fabriques singulières, «squats» artistiques, micro-résistances, tous formats indépendants, pour mettre en lumière cette foisonnante culture qui s’écarte du mainstream. De toute évidence, l’agitateur belge Rosa Brux devait trouver ici sa place.

Le collectif Rosa Brux, réuni à ses débuts autour d’un lieu d’exposition autogéré qui se frottait sans ambages à de brûlants sujets sociétaux et politiques, a peu à peu fédéré des groupes ou artistes animés par ce même point de mire, investis dans une pluralité de causes militantes, les pratiques mémorielles ou le droit. « Une révolution n’arrive jamais à temps, mais elle naît au travers de nombreuses tentatives prématurées qui constituent les conditions de la voir un jour de nouveau surgir », disait Rosa Luxembourg. Rosa Brux garde et serre le cap, en contribuant activement à l’émergence de mouvements transversaux qui ouvrent, arpentent et expérimentent, au-delà de la critique institutionnelle « classique », d’autres champs des possibles. Rosa Brux a réalisé, avec les Archives contestataires, des expositions sur le Mouvement de libération des femmes de Genève, telle West Coast Sisters au Centre d’Art Contemporain Genève, ou encore sur les mouvements de contestation genevois avec Essayer encore, rater encore, rater mieux, au Centre culturel suisse de Paris et Le commun à Genève. Il s’agissait là de faire rendre compte d’une pléthore d’impulsions genevoises, des années 60 à la fin des années 80, alors confrontées au conformisme institutionnel ou à l’inertie, dans un climat tendu, y inventant des zones de sensibilité commune entre art et activisme.

Rosa Brux est également à l’origine d’une permanence juridique inédite pour artistes (Artists Rights, Forde), leur proposant des consultations par des avocats spécialisés dans le droit de l’art, en collaboration avec l’association d’avocat·e·s Lab-of-Arts, luttant ainsi positivement contre la sous-information des artistes concernant leurs droits.

Pour Videobox, ils choississent d'inviter l'artiste biennois Laurent Güdel à présenter son film Action directe, discours indirect , présenté pour la première fois lors de la dernière édition du festival LUFF (Lausanne Underground Film & Music Festival).

Action directe, discours indirect est un film sans images issu d'enregistrements d’interviews de « vétérans » syndicalistes actifs à Genève dans l’entre-deux guerres. L'artiste s'y est plongé et en a tiré une causerie acousmatique traversée de réflexions individuelles, de luttes collectives et de spéculations anarchistes.


Vous avez insulté une femme © Rosa Brux

 

▶ PRÉCÉDEMMENT DANS VIDEOBOX

Dans le ventre du Carreau du Temple, parmi les magnifiques vestiaires en carreaux de pâte de verre utilisés par les 4 000 sportifs, enfants, adolescents, adultes, qui profitent des cours et équipements du sous-sol chaque semaine, il en est un qui a été transformé en espace de projection vidéo. Nommée Videobox, cette niche dotée d'un grand écran avec vidéoprojecteur et de deux moniteurs avec casques auditifs propose tous les deux mois une programmation différente établie en connivence avec de grands opérateurs du paysage de l'art contemporain. Choisis pour leurs engagements protéiformes délestés des rails institutionnels, ces acteurs offrent des programmes accessibles à tous, amoureux de l'art vidéo venant expressément pour ce rendez-vous, notamment lors du vernissage pour y rencontrer artistes, galeristes et curateurs, ou passants simplement curieux d'une pause "arty" après le sport ! 

Production Le Carreau du Temple