VIDEOBOX x LUX

Vendredi 22 février au samedi 27 avril
Projection, Art contemporain
Videobox est un espace permanent dédié à l’art vidéo, situé dans un vestiaire du Carreau du Temple.

VIDEOBOX x LUX
Vendredi 22 février au samedi 27 avril
Vestiaire 9 • Entrée libre
Vernissage le jeudi 21 février à 18h30 sur inscription

 

Tout ce qui ne se passe pas en pleine mer de la culture vidéographique réservée aux yachts d’un happy few, et tout ce qui n’emplit pas les océans de vernissages où chacun se retrouve debout, étriqué dans une foule, essayant de déceler d’un oeil distrait quelques fragments ou quelques pixels de quelque chose, entre mille oeuvres plastiques, l’écume merveilleuse et les vagues incessantes de l’art vidéo ont leur place quelque part, dans de bonnes conditions de visionnage : Videobox.

Troisième acteur atypique invité par le Carreau du Temple en cette saison, LUX, novateur dans sa forme, n’est pourtant pas né du dernier fog. Avec la fondation de la London Film-Makers Co-operative, ou LFMC, la contre-culture londonienne des années 1960, en complicité avec la librairie Better Books et le laboratoire artistique Drury Lane, le LUX naissant a rejoint le service d’information BIT de John ‘Hoppy’ Hopkins et l’Institut de recherche en art et technologie de Camden. Avec la fin du bail de l’IRAT en 1971, la coopérative a trouvé une base dans un squat à long terme dans une ancienne laiterie dans la ville de Kentish.
London Video Arts (LVA), fondée en 1976 pour soutenir la promotion, la distribution et l’exposition de l’art vidéo, a mis en évidence que l’activité croissante de l’art vidéo britannique exigeait une organisation pour soutenir les artistes impliqués. À mesure que l’art vidéo s’est développé au cours des années 1980, LVA s’est intéressée aux différentes émergences de la décennie. Le phénomène de Scratch Video, le crescendo de la vidéo musicale et de la technologie vidéo «caméscope» ont produit une esthétique autre. Ainsi, ses installations ont été très demandées. En 1994, un autre changement de titre à London Electronic Arts l’ont conduit à déménager au Lux Centre en 1997. LUX a ouvert ses portes à Dalston en 2002 pour poursuivre le travail de ses prédécesseurs avec une agence particulièrement portée sur les activités de distribution et de collecte du LFMC et du LEA. Travaillant sur la distribution, la collecte, l’exposition, la projection, le soutien aux artistes professionnels et l’éducation, LUX continue à soutenir la pratique et le discours de l’image en mouvement des artistes au Royaume-Uni. À l’été 2016, LUX a déménagé à Waterlow Park. Au cours des 50 dernières années, LUX a promu la crème des artistes qui ont travaillé l’image en mouvement au Royaume-Uni. Un focus à ne pas manquer !

 

 

▶ PRÉCÉDEMMENT DANS VIDEOBOX

Dans le ventre du Carreau du Temple, parmi les magnifiques vestiaires en carreaux de pâte de verre utilisés par les 4 000 sportifs, enfants, adolescents, adultes, qui profitent des cours et équipements du sous-sol chaque semaine, il en est un qui a été transformé en espace de projection vidéo. Nommée Videobox, cette niche dotée d'un grand écran avec vidéoprojecteur et de deux moniteurs avec casques auditifs propose tous les deux mois une programmation différente établie en connivence avec de grands opérateurs du paysage de l'art contemporain. Choisis pour leurs engagements protéiformes délestés des rails institutionnels, ces acteurs offrent des programmes accessibles à tous, amoureux de l'art vidéo venant expressément pour ce rendez-vous, notamment lors du vernissage pour y rencontrer artistes, galeristes et curateurs, ou passants simplement curieux d'une pause "arty" après le sport ! 

Production Le Carreau du Temple