SPECTACLES (DÉS)ARTICULÉS

Vendredi 3 au dimanche 5 mai
Arts du Cirque, Festival, Danse
Cinq spectacles autour de la marionnette contemporaine, du théâtre d'objets et du jonglage à découvrir.

B, Cie Trickster-p
Spectacle co-accueilli avec le Centre culturel suisse
Vendredi 3 mai - 18h30 à 20h / Samedi 4 et dimanche 5 mai - 14h30 à 17h30 / Halle / Tarif 5€ - Réservez ici
Durée 30 min, interdit aux moins de 12 ans et spectacle non accessible aux personnes à mobilité réduite

Ouvrez vos yeux et vos oreilles et laissez-vous guider par une bande-son. Imprégnez-vous de l’atmosphère et laissez les objets, les parfums et les sonorités vous parler : ils deviennent les pièces d’un puzzle qui en s’assemblant peu à peu révèle le récit. Le duo Trickster-p extrait des sensations aiguës et des symboles des contes de fées traditionnels pour dire le passage de l’enfance à l’âge adulte. En tournée en Europe depuis 2012, B est présenté en France pour la première fois. 

► Le tandem suisse formé par les artistes Cristina Galbiati et Ilija Luginbühl invente des formes pluridisplinaires où la musique, les arts plastiques et le théâtre se « contaminent ». Basé à Lugano, le duo a créé une dizaine de spectacles et reçu le prestigieux « Swiss Theatre Award » en 2017.
Crédit : Trickster-p B © CCRZ

 

AT THE STILL POINT OF THE TURNING WORLD (Au point de quiétude du monde qui tournoie), Renaud Herbin
Vendredi 3 et samedi 4 mai à 20h30 / Dimanche 5 mai à 17h / Salle de spectacle / Tarifs de 5€ à 18€ - Réservez ici
Durée 50 min

La nouvelle création de Renaud Herbin prend pour titre un vers de Thomas Stearns Eliot tiré de Quatre quatuors. At the still point of the turning world se présente comme un quatuor... Une danseuse, deux marionnettes et une musicienne se tiennent en lisière d’une foule de marionnettes à longs fils. Une foule qui ondoie tandis que les compositions de la musicienne Sir Alice, tissées de jeux vocaux, de bruits et d’accords de cithare, nous enveloppent. Vraie immersion sensorielle, cette performance est née de la rencontre entre Renaud Herbin et la chorégraphe Julie Nioche.

► Renaud Herbin est marionnettiste, formé à l’ESNAM de Charleville-Mézières. Il met en scène de nombreuses pièces visuelles et sonores, dont il est parfois l’interprète. Directeur du TJP-CDN de Strasbourg - Grand Est depuis 2012, il explore les relations entre le corps, l’objet et l’image, et dialogue avec la danse et les arts visuels.

 

GADOUE, Cie Le Jardin des Délices
Dans le cadre du festival Rencontre des Jonglages
Samedi 4 mai à 15h et dimanche 5 mai à 17h / Halle / Entrée libre
Durée 30 min, dès 6 ans

Il est chic dans son costume noir, le jongleur aux pieds nus dans la boue qui recouvre le sol. Il fait danser une balle blanche au bout de ses doigts. Jusqu’à la chute... Ne pas se salir, ne pas glisser, tout en tentant des figures de plus en plus complexes. Ça colle, ça glisse, ça tâche... Quand il en ressortira, il n’en ressortira plus tout à fait le même.
Un corps à corps silencieux avec la matière, réjouissant comme un gag, étrange comme un rite archaïque.

► Le jongleur Nathan Israël formé au Centre national des arts du cirque, ancien membre du collectif La Scabreuse, est associé à la metteuse en scène Luna Rousseau. Ils signent en 2014 L’Homme de boue, une exploration en solo de l’argile, puis Héros Fracas (2016), qui sondait la figure du super-héros. La Chose, créée en janvier 2019, est un nouvel opus sur la matière.

 

 

PINOCCHIO(S) LIVE, La Compagnie S’appelle Reviens - Alice Laloy
Samedi 4 mai - 18h / Dimanche 5 mai - 15h / Halle / Entrée libre
Durée 1h

Pour dialoguer avec le mythe de Pinocchio et renouer avec le rite de passage de l’enfant pas tout-à-fait né, Alice Laloy voit grand et fait danser cette métamorphose à douze enfants-danseurs. Ready-made vivant pour corps désaccordés au sein d’une composition originale du contrebassiste Éric Recordier. Une pièce unique.

► Depuis 2002, avec La Compagnie S’appelle Reviens, Alice Laloy a signé huit spectacles dont Sous ma peau / Sfu.ma.to (2015) et Ça Dada (2017) privilégiant à chaque fois « l’écriture de plateau ». Elle est artiste associée au Mouffetard-Théâtre des arts la marionnette, et à la comédie de l’Est-CDN de Colmar.

Cette performance s’accompagne d’une exposition Pinocchio(s) visible au Carreau du Temple du 3 au 5 mai et à la Maison des arts de Créteil du 10 avril au 25 mai.

 

CENDRILLON, Scopitone & Cie
Dimanche 5 mai - 14h30, 16h30 et 17h30 / Halle
Entrée libre
Durée 30 min, dès 5 ans

« Tandis que ses sœurs se pomponnaient avant de se rendre au bal du Prince, la jeune fille devait briquer la maison… » Vous connaissez la suite ? Cette version-ci réserve des surprises ! Sur la voix délicieusement rétro des livres-disques de notre enfance, une comédienne douée pour la parodie détourne des ustensiles de ménage et décape les clichés sexistes à l’acide citrique. Un conte de fées à la sauce « Scopitone » : grinçant et hilarant.

► Cédric Hingouët, formé au Bouffou Théâtre, fonde la compagnie compagnie Scopitone & Cie en 2004. Il crée d’abord des « contes télévisés » avec la série Ze Patrécathodics (2006). Après Kamikaze ? (2005), il revisite Carmen de Bizet dans MOB (2009), puis Shakespeare dans Juliette + Roméo = AESD (2013). Sa dernière création, La Divina (2018), raconte la vie de la Callas.

 

 

Spectacles en complicité avec Le Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette pour l’ouverture de la dixième Biennale Internationale des Arts de la Marionnette (BIAM) et la Maison des Jonglages avec son douxième Festival Rencontre des Jonglages.

 

AU PROGRAMME :

INSTALLATIONS & PERFORMANCE
SECOND SQUARE (DÉS)ARTICULÉ
ATELIERS / À VOIR / À FAIRE