SONGLINES - JOANNE LEIGHTON

Jeudi 21 et vendredi 22 février
Danse
Chez les aborigènes australiens, le terme "Songlines" désigne les sentiers qui sillonnent la terre australe, inscrits dans le paysage par d’anciens êtres totémiques ou créateurs légendaires, chemins qui ont pu être conservés jusqu’à nos jours grâce à la transmission par le chant et la danse.

SONGLINES - JOANNE LEIGHTON SUR UNE MUSIQUE DE TERRY RILEY - Danse
Jeudi 21 et vendredi 22 février 2019/ 19h30 / Salle de spectacle / Tarif A / Tout public

La scénographie épurée - un cercle de miroir posé à même le simple tapis de danse rose poudré, à l'horizontale, comme un étang, sur lequel joue une douche de lumière au travers de filets métalliques suspendus - met en valeur les corps des sept danseurs entre les deux strates. Entre ciel et terre.

Songlines saisit le mouvement fondateur qu’est la marche, ce stade où l’esprit, le corps et le monde tendent à la fusion, en cristallisant son canevas dans l'emblématique composition musicale In C de Terry Riley. Considérée comme la première œuvre du courant de la musique minimaliste ou répétitive, créée en 1964 pour 35 instrumentistes à San Francisco, la partition présentait un concept inédit : exclusivement construite de 53 phrases musicales tenant en une page, les musiciens devaient en jouer chaque motif, tout en étant libres de le répéter autant qu'ils le souhaitaient, avant de passer au suivant. Un véritable joyau pour un travail sur la marche... La marche compose, la marche écrit, la marche unit, elle brode un lien indéfectible avec l’environnement. Quels totems contemporains se dressent en résonance aux pas d’aujourd’hui ? Joanne Leighton invente une migration des gestes et des espaces, qui éveille, suggère, égraine des significations dans cet ici et maintenant qu’est aussi un plateau de danse, c’est-à-dire beaucoup plus que la matérialité plane d'une scène.

Joanne Leighton, chorégraphe belge d’origine australienne, créé en 2015 sa compagnie WLDN, projet et philosophie, après avoir œuvré ses projets chorégraphiques pendant dix-huit ans à Bruxelles puis dirigé le Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort (2010-2015). Ses pièces sont présentées dans de nombreux lieux et scènes en France et à l'international. Elle développe un point de vue singulier en cultivant la notion de « site » dans l’art chorégraphique. Et crée des pièces pour plateau, Exquisite Corpse (2012) ; I am sitting in a room (2016) et pour des sites spécifiques ou « hors les murs », Les Modulables (2009) ; Made in... Séries (2010), pièce in situ avec 99 habitants. En 2011, elle crée à Belfort la pièce chorégraphique sur une année Les Veilleurs, pour 730 participants, et la remonte à Laval, Rennes, Haguenau, Freiburg et aujourd’hui Évreux. En 2015, Joanne Leighton crée 9000 Pas, sextet dansé sur un parterre de sel, et WALK, une performance de 127 kilomètres. La dernière création, Songlines, voit le jour en février 2018.

Durée : 70min

Chorégraphie et direction : Joanne Leighton - Créé en collaboration et avec Lauren Bolze, Marion Carriau, Alexandre Da Silva, Yannick Hugron, Flore Khoury, Sabine Rivière, Bi-Jia Yang - Musique In C de Terry Riley © Associated Music Publishers, Inc représenté par Première Music Group - Design Sonore et Regard Extérieur : Peter Crosbie - Scénographie Lumineuse : Sylvie Mélis - Scénographie et Costumes : Alexandra Bertaut avec la collaboration de Lionel Bousquet – Assistante : Marie Fonte - Technicien Générale : François Blet - Administration, production, diffusion : Anne Massot - Attachée d’administration et de production : Clémence Durand

Production : WLDN. Coproduction : Paris Réseau Danse (L’Atelier de Paris / CDCN, l’Etoile du Nord – Scène conventionnée pour la danse, Micadanses/ADDP et le studio Le Regard du Cygne – AMD XXe) ; le Collectif Essonne Danse ; Theater Freiburg, Museum für Neue Kunst Freiburg. Accueil en résidence : Le Pacifique - CDCN à Grenoble ; La Briqueterie / CDCN du Val-de-Marne ; La Ménagerie de Verre dans le cadre du dispositif StudioLab, CN D Centre National de la Danse. Avec le soutien de la Région Ile-de-France et d’ARCADI Ile-de-France

WLDN / Joanne Leighton est en résidence longue 2017-2019 au Paris Réseau Danse : L’Atelier de Paris/CDCN, l’Etoile du Nord - Scène conventionnée danse, micadanses - ADDP et studio Le Regard du Cygne-AMD XXe et en résidence 2018/2020 au sein du Collectif Essonne Danse avec la DRAC Ile-de-France. ARCADI Ile-de-France soutient WLDN dans le cadre du parcours d’accompagnement 2017 - 2020. WLDN est subventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication, la DRAC Ile-de-France au titre du conventionnement des compagnies et la Région Ile-de-France au titre de la Permanence Artistique et Culturelle.