PRÉSENT·E·S AVEC LAUREN BASTIDE N°8

Jeudi 23 mai
Rencontre, Conférence
En 2018/2019, Lauren Bastide anime huit séances de réflexion autour d'un thème précis : la place des femmes dans l’espace public. Invitée de ce jeudi 23 mai : Marie Dasylva.

PRÉSENT·E·S AVEC LAUREN BASTIDE
Dernière conférence le 23 mai 2019 / 19h / Salle de spectacle / Entrée libre /
Tout public ► Invitée : Marie Dasylva ◄

 

Lauren Bastide reçoit jeudi 23 mai, Marie Dasylva, coach de vie en entreprise et fondatrice de l’agence Nkali Works, une agence d'empowerment et de stratégie dédiée aux femmes racisées et leurs problématiques professionnelles.

 

► Lutter contre le sexisme et le harcèlement au travail ◄

 

En ce 8e et ultime volet du cycle Présent.e.s, Lauren Bastide achèvera d’explorer la place des femmes dans l’espace public en analysant un lieu intéressant par son ambiguïté, situé à mi-chemin entre le domaine privé et l’espace public : le lieu de travail. Espace d’émancipation pour les femmes, cet espace est aussi un lieu où l’on rencontre violences sexistes et racistes, agressions sexuelles et sexistes, comme l’ont démontré les récentes prises de paroles des femmes dans la lignée de #metoo, désignant spécifiquement l’entreprise, mais aussi l’hôpital, le barreau, les rédactions des médias comme un lieu d’exercice de ces violences.

Pour cette discussion, Lauren Bastide tendra son micro à une véritable experte de la question, Marie Dasylva, coach de vie en entreprise et fondatrice de l’agence Nkali Works, une agence d’empovoirement (en anglais "empowerment") et de stratégie dédiée aux femmes racisées et à leurs problématiques professionnelles.

Ensemble, elles analyseront les enjeux structurels et systémiques qui font du travail un lieu spécifiquement oppressant pour les femmes racisées. Elles décrypteront également les outils mis en place par Marie Dasylva sur les réseaux sociaux pour empouvoirer les minorités victimes de racisme, de sexisme, d’homophobie et de validisme sur leurs lieux de travail, notamment le hashtag #jeudisurvieautaf, qui s'inscrit dans la lignée des outils de résistance façonnés par les militantes féministes ayant choisi internet comme terrain de combat du sexisme en milieux professionnels, à l’instar des Tumblr Paye Ta Blouse et Paye Ta Robe, l’association Pour les Femmes dans les médias, etc.  Un terrain virtuel qui pourrait bien devenir le bastion attitré d'une puissante révolte féministe.

 

 

Pour la saison 2017/2018, en conviant le philosophe et sociologue Geoffroy de Lagasnerie à renouveler les modalités d'un "débat", le Carreau du Temple initiait un atypique cycle de rencontres. L'idée est simple : chaque rendez-vous propose d'assister à une conversation entre une personnalité active dans le monde contemporain et des invités de son choix. En 2018/2019, c'est Lauren Bastide qui anime huit séances de réflexion autour d'un thème précis : la place des femmes dans l’espace public.

Lauren Bastide, diplômée en sciences politiques et en journalisme, ayant plusieurs cordes à son actif : presse écrite, presse audiovisuelle, fondation du studio de production de podcasts Nouvelles Écoutes, est l’animatrice de La Poudre (téléchargée plus d’un million de fois dès sa première année d’existence !). Pensée tel un antidote à la sous-représentation des femmes dans les médias, La Poudre offre une longue conversation intime et subtile avec des femmes activistes ou artistes, qui prend le temps de déconstruire des préjugés notamment liés au genre. Également animatrice de l’émission Les Savantes (sur France Inter en période estivale), laquelle interroge des chercheuses, issues de tous les champs universitaires, sur leur parcours et la façon dont la science peut changer la société, elle est une pionnière de l’articulation entre féminisme et journalisme. 

Ce trajet et cet engagement ont donné envie au Carreau du Temple d'offrir en partage la vision de cette femme, active depuis près de dix ans dans la réflexion sur l'actualité (notamment en tant que rédactrice en chef des rubriques liées à l'actualité pour le magazine ELLE pendant dix ans), porteuse d'un féminisme résolument ancré dans les problématiques d'aujourd'hui. Lauren Bastide a choisi, pour cette série de rencontres, de profiter de l'invitation pour poursuivre son chemin d'une manière inédite. La journaliste souhaite accueillir sur la scène de l’auditorium des chercheuses et des militantes qui questionnent la place des femmes dans l’espace public pour mieux l'asseoir, afin qu’elles puissent toutes, enfin, l'occuper, ici et maintenant. Villes, institutions politiques, médias traditionnels et nouveaux médias, milieux associatifs et militants : il s’agira de donner la parole à celles qui œuvrent pour que les femmes investissent pleinement ces lieux et supports qui constituent et jalonnent la cité, condition sine qua non d’une vraie démocratie, juste, égalitaire, à l'écoute. 
 

Invitée du jeudi 11 octobre : Elisa Rojas
Invitée du jeudi 22 novembre : Rokhaya Diallo
Invitée du jeudi 20 décembre : Alice Coffin
Invitée du jeudi 17 janvier : Caroline de Haas
Invitées du jeudi 14 février : Chris Blache et Pascale Lapalud
Invitée du vendredi 8 mars : Hanane Karimi
Invitée du jeudi 11 avril : Anaïs Bourdet
Invitée du jeudi 23 mai : Marie Dasylva

 

► Écoutez les précédentes rencontres sur le Soundcloud du Carreau du Temple

 

  Une conférence accessible aux personnes à mobilité réduite et traduite en L.S.F.