Portable & F.Collavino

Musique électronique & performance
Une rencontre innovante entre la musique électronique et la danse contemporaine & performance.

// Le projet en résidence

La résidence au Carreau du Temple est la toute première résidence de recherche unissant le musicien sud-africain Portable au performer et chorégraphe italien Francesco Collavino.

Le travail - pour l’instant sans titre - se veut être la rencontre innovante entre la musique électronique et la danse contemporaine & performance.

 

// Portable

Portable, de son vrai nom, Alan Abrahams, est un artiste, DJ et producteur de musique électronique réputé pour ses prestations live.

Il grandit au milieu des ruines dans l’Afrique du Sud post-apartheid et appartient à cette jeune génération en soif de liberté, mouvement né suite à la libération de Nelson Mandela. Il déménage ensuite à Londres afin de poursuivre sa carrière dans la musique électronique.

 

A Londres, il commence à composer sous le pseudonyme Portable une musique atmosphérique et expérimentale mêlant les sonorités africaines de son enfance aux sonorités futuristes et électroniques. Avec la musicienne et DJ Lerato Khathi aka Lakuti, il crée le label Süd Electronic et se fait définitivement repérer pour la qualité de ses productions.

Les albums, intitulés respectivement Cycling et Futuristic Experiments #005 le confirment définitivement au rang de producteur incontournable.

 

Après 10 ans de vie frénétique à Londres, il s’établit à Lisbonne au Portugal et lance son projet BODYCODE porté par le label basé à Détroit Ghostly International / Spectral. De ce projet naissent deux albums The conservation of electric charge et Immune qui reçoivent tous deux d’excellentes critiques.

Pendant sa période lisboète, Portable sort une série d’EPs et un album intitulé Into infinity sur le label culte basé en Allemagne Perlon Records.

 

Après le Portugal, il s’installe à Berlin, Mecque de la musique électronique et ville indiscutablement façonnée par ce mouvement musical. En 2014, son morceau Surrender le consacre définitivement. Nominé comme meilleur nouveau morceau par Pitchfork, le morceau apparait dans sa forme rééditée dans le célèbre mix de DJ Koze pour la série DJ-Kicks. La vidéo qui accompagne le morceau est désignée meilleure deuxième video par Inverted Audio et donne une nouvelle impulsion au travail de Portable qui décide d’expérimenter le médium vidéo - vidéos qu’il utilise désormais pour ses prestations Live.

 

En août 2016, il sort son sixième album sur le célèbre label !K7. L’album, composé de 11 morceaux, est son album le plus personnel. Sa voix, de plus en plus présente, marque de manière singulière l’album qui comporte de nombreuses collaborations.

Après toutes ces pérégrinations, Portable s’installe à Paris où il vit et travaille.

2018 s’annonce une année particulièrement intense :  après juste avoir lancé un nouveau groupe live de musique électronique intitulé RANGEr (sorti sur le label britannique Waella’s choice), Portable sort de nouveaux morceaux sur le label allemand DIAL records. L’artiste continue à tourner à travers le monde entier et a également une résidence mensuelle sur la radio Rinse.fr

Ce projet, avec le performeur et chorégraphe italien Francesco Collavino, est son premier projet de spectacle vivant.

 

// Francesco Collavino

 

Francesco Collavino est né à Udine en Italie en 1987. Il est danseur, performer et chorégraphe.

Il obtient en 2006 le diplôme Immagine Fotografia Filmica e Televisiva à l’Institut d’Art d’Udine. En 2007, il intègre la formation pour jeunes acteurs de l’Académie d’Art Dramatique Nico Pepe. Durant cette période, il travaille avec Jurij Alschitz, Toni Cafiero, Claudio de Maglio, François Kahn, Luca Zampar, Marta Bevilacqua et Huang Song.

Il débute sa formation en danse contemporaine avec Amphaymany Pi Keohavong (Momix) et collabore avec la Compagnie Arearea de Roberto Cocconi.

En 2011, il obtient le Diplôme d’Etudes Chorégraphiques au Conservatoire de Paris avec le Prix à l’unanimité et conclut son cycle d’orientation professionnelle sous la direction de Ruxandra Racovitza.

 

En 2012, il fonde Ba.Bau.Corp., collectif pour lequel il est artiste visuel, interprète et chorégraphe.

 

Depuis, il s’est formé avec Hofesh Shechter Company, Ultima Vez, Jasmin Vardimon Company, Iztok Kovač, Carolyn Carlson, Peeping Tom, Christine Gouzelis, Mate Meszaros, Milan Herich, Germán Jauregui, Flako Rojas, Isael Mata Cruz, Rakesh Sukesh et a collaboré entre autres avec Iris Erez, Arkadi Zaides, la compagnie Abbondanza/Bertoni, Tommaso Monza et Giovanni di Cicco du théâtre Carlo Felice de Gênes.

 

Catastrofe est son premier projet de recherche.

 

Avec ce projet, Francesco Collavino est sélectionné pour l’année 2016/2017 comme chorégraphe résident du programme Workspace Ricerca X porté par la Lavanderia a Vapore à Turin. En 2017, le projet est soutenu par le CSS - Teatro Stabile di Innovazione del Friuli Venezia Giulia pour le projet Dialoghi : confronto tra culture nell’area del Mediterraneo - residenze delle arte performative et par KOMM TANZ, programme de résidences artistiques développé par la Compagnie Abbondanza/Bertoni.

 

En avril 2018, Francesco Collavino est accueilli en résidence avec Catastrofe au Carreau du Temple à Paris - initiative réalisée avec le soutien du projet Moving’Up spettacolo - performing arts 2017.

Actuellement Francesco Collavino commence à travailler sur JEI, création chorégraphique pour 5 joueurs de basket-ball.

 

 

Crédits photos : @Alan Abrahams et @Alejandro Galvez