THE NOISE CONSORT

MUSIQUE
The Noise Consort, c'est la surprise et l'inouï. La rencontre a priori improbable entre la musique baroque, le rock expérimental, l'électro et la musique contemporaine.

LE GROUPE EN QUELQUES MOTS

The Noise Consort réunit les compositeurs Benjamin Morando, Gabriel Urgell Reyes et Philippe Renard.

Figure de la création musicale électronique française, Benjamin Morando est un compositeur connu pour ses musiques pour le cinéma, la télévision, l'art contemporain ainsi que pour son travail au sein des groupes Octet et Discodeine. Sa signature sonore est caractérisée par l'imbrication fluide d'instruments classiques et de technologies de synthèse et de transformations du son. Son esthétique est à la croisée d'une pop futuriste, de la musique contemporaine et de l'électro.

De son pays natal, Cuba, Gabriel Urgell Reyes porte l’exigence de la formation musicale issue du modèle russe, et une multitude d’influences des musiques populaires. La radicalité de sa démarche s’exprime à travers des interprétations intenses et des compositions transcendant les genres, aux influences internationales et profondément ancrées dans le 21e siècle. Electroacoustique, prégnance rythmique, lyrisme exacerbé, s’allient à la haute technicité classique dans un décloisonnement magistral qui appelle le dépassement de soi, le sublime, le partage.

Philippe Renard est diplômé de musicologie de l'Université de La Sorbonne, et du département de musique ancienne du Conservatoire de Boulogne-Billancourt. Avec Philippe Bolton (facteur de flûte à bec), Philippe Renard est le co-concepteur des flûtes à bec étendues dans leur ambitus et dans les possibilités sonores.

The Noise Consort s’est produit dans des centres dédiés à la création contemporaine tels que : Le Lieu Unique (Scène nationale de Nantes), Césaré (Centre de création musicale de Reims) dans le cadre du festival Elektricity, ou encore le festival Nuit d’Hiver du Grim (Groupe de Recherche et d’Improvisation Musicale, Marseille).

 

 

LE PROJET EN RESIDENCE

Ensemble, ils se consacrent à la réinterprétation d'oeuvres et de formes anciennes en regard avec ses propres créations et du répertoire contemporain conçus pour ces instruments. En apparence, rien ne lie la musique ancienne avec l'électronique et les musiques radicales. C'est en écoutant le Vertigo de Pancrace Royer que l'idée de confronter ces univers leur est apparue. La folie, l'intensité, la liberté et l'audace de cette pièce musicale ancienne, font écho à des préoccupations actuelles telles que la dissonance, les motifs répétitifs, les contrastes exacerbés, des marques que l'on retrouve déjà dans la musique ancienne.

The Noise Consort viennent pour travailler leur prochain EP qui sortira chez le label KTDJ au printemps 2017.