Cie Les Temps Blancs

Théâtre
Le Mont Analogue, la nouvelle création de la Cie Les Temps Blancs

LE PROJET EN RESIDENCE

LE MONT ANALOGUE, Ecritures pour Montagnes et Plateaux.

D'après René Daumal et quelques autres.

Le Mont Analogue est un roman de René Daumal, poète du début du vingtième siècle. Il est aussi cette montagne dont l'existence est déduite d'un empilement de mythologies. Dans chaque culture, une montagne sacrée relie la terre et le monde des dieux : sa base est accessible, mais son sommet inaccessible pour l'homme. Elle lui donne une échelle de l’infini.

Un groupe de littérateurs, de savants, d'artistes, tous passionnés d'alpinisme, se réunit pour entreprendre une expédition sur la montagne magique. Et comme l'auteur est un poète, la quête du sacré se double d'une quête du langage poétique. La mort de Daumal nous laisse son roman inachevé, et les membres de l’expédition à flancs de montagne...

Nous partons sur leurs traces pour adapter ce roman au théâtre. Trois acteurs s'emparent du livre, et se préparent à leur tour à partir en expédition. Ce sont surtout des sportifs du cerveau, ils ont pour expérience celle des livres, qui pèsent lourd, parfois, au fond du sac. Le roman est pour nous une trame, à l’intérieur de laquelle les acteurs dessinent des parcours, celui d'un mystique animiste, d'un poète illuminé et d'une chercheuse mythologue, autant d’interprétations de ce que pourrait être le Mont Analogue.

Ils incarnent épisodiquement d'autres figures, personnages du roman, spécialistes de la montagne, philosophes de la rêverie, pataphysiciens de passage... et rencontrent l'auteur, pour être bien sûrs de ce qu'il a voulu dire. Nous alternons les registres de langues, de l'improvisation à l’écriture de Daumal, en passant par les traités de géographie et les mythes des cimes, pour créer un territoire imaginaire où le langage sera notre piolet et la poésie nos crampons sur les parois glissantes du Mont Analogue.

Comment les corps jouent la montagne ? Quels livres emporter sur la pente verticale ? Combien de cafés sont nécessaires pour réussir à penser suffisamment et à solidifier les muscles ? Autant de questions qui sont des défis dans l’équilibre de la cordée.

 

LA COMPAGNIE

La compagnie Les Temps Blancs créée en 2013 travaille une matière textuelle et poétique d'aujourd'hui. Elle mène une recherche scénique sur un théâtre de la joie alliant interrogations politiques actuelles et défense et illustration de la beauté du monde à travers les notions de paysage et de poésie. C'est en parcourant l'histoire, la pensée et la géographie qu'elle propose des objets poétiques pour éclairer notre présent.

Elle développe un rapport singulier à la langue comme matériau en travaillant sur la choralité, la tonalité et la prosodie. Elle entreprend aussi de faire l'expérience du rire qui nous rend plus sensible, plus intelligent, plus vif. Le rire envisagé comme un outil pour dédramatiser ce qui nous échappe, ce qui nous semble trop compliqué.

Le festival Soirées d'Eté en Luberon et des lieux comme Confluences, La Loge, Théâtre Berthelot, Théâtre du Fil de l'Eau, Molhavi Theater -Téhéran,  soutiennent la cie depuis sa création. Le précédent spectacle de la cie Une brève histoire de la Méditerranée réalisés de 2015 à 2017 est un texte commandé à l'autrice Léa Carton de Grammont. Ce texte a reçu les encouragements du Centre National du Théâtre et le prix Jean-Jacques Lerrant 2016 des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre. Il est édité par Lansman éditeur.

La compagnie Les Temps Blancs entreprend de coupler le geste de création au geste de transmission, en intervenant notamment à l'étranger auprès de l'Institut Français de Slovénie ou de la Maison d'Art et de Culture Fanous de Téhéran.

 

GÉNÉRIQUE :

D'après René Daumal
Mise en scène : Victor Thimonier

Dramaturgie : Léa Carton de Grammont

Avec : Margaux Desailly, Maxime Kerzanet, Jean-Erns Marie Louise.

Création sonore : Juliette Sedes

Administration : Héloïse Vignals

 

PARTENAIRES :

Projet lauréat du Prix du jury à l'unanimité 2017 de Nouvelles Ondes, scène émergence de la Ville de Pantin.

Co-production Les Temps Blancs et Théâtre du Fil de l'Eau – Ville de Pantin.

Soutiens : La Ferme du Buisson – Scène nationale de Marne la Vallée, Théâtre Berthelot de Montreuil, Festival Soirées d'Été en Luberon, Théâtre du Fil de l'Eau – Pantin.