biriken

Théâtre, Performance, Vidéo
The west is the best, la première création de biriken en France

The west is the best est le deuxième volet d’une série autobiographique sur “la fin”. Après l’installation performance “This is the end, beautiful friend”, dont le titre est également emprunté à la chanson “The End” de The Doors, les deux artistes partent de leur propre situation de multiples appartenances et de voyages continus, et arrivent à une perception du monde qui est toujours en mouvement. Ce mouvement, parfois involontaire, est une chose que l'on vit comme une science fiction anticipée. The west is the best, première création de ‘biriken’ en France, se penche sur le présent des gens amenés à se déplacer pour trouver de nouveaux chez soi.

The west is the best est programmé au Festival FRAGMENT(S) #5 (2017).

 

Collectif biriken (Melis Tezkan & Okan Urun)

biriken est un duo transdisciplinaire qui crée des performances scéniques, installations et vidéos. Depuis 2006, les travaux de Melis Tezkan et Okan Urun, deux artistes turcs francophones, alternent entre des créations originales et des mises en scène de pièces d'auteurs variés.

« Le mot turc “biriken” qui veut dire “accumulé” en dit beaucoup sur notre fonctionnement : un processus de création collectif dans lequel nous utilisons nos accumulations mutuelles et individuelles. Nous travaillons en symbiose pour produire des travaux où les codes et les genres se brouillent.»

Le collectif a créé l’installation-performance This is the end beautiful friend pour l'édition 2017 de la Biennale de Sharjah. En 2016 à Istanbul, biriken a écrit et mis en scène Kıyamete Kadar Kapattım Kalbimi (J'ai éteint mon cœur jusqu'à l'apocalypse), et a mis en espace les traductions en turc d’Ogres de l'auteur français Yann Verburgh et de J'appelle mes frères de l'auteur suédois Jonas Hassen Khemiri. La Nuit juste avant les forêts (Koltès) mis en scène par biriken en 2015 a été nominé pour plusieurs prix en Turquie ; avec sa performance dans cette pièce, l’acteur renommé Riza Kocaoglu a remporté trois prix dans la catégorie meilleur acteur, dont l'honorable Prix des Critiques de Théâtre.

Parmi les lieux et festivals où biriken a présenté son travail: Festival Under The Radar au Théâtre La MAMA à New York, Festival De Keuze International au Théâtre Rotterdamse Schouwburg, Theater Dortmund, Festival iDANS, Festival International de Théâtre d'Istanbul, Biennale de Sharjah 2017, Festival International de Cinéma d'Ankara, Stückemarket'11 au Théâtre de Heidelberg, Zorlu Performing Arts Center à Istanbul, Festival Instants Vidéo à Marseille ...