Affari Esteri

Danse
« What sphinx of cement and aluminium bashed open their skulls and ate up their brains and imagination ? » (« Quel sphinx de ciment et d'aluminium a défoncé leurs crânes et dévoré leurs cervelles et leur imagination ? ») Allen Ginsberg, Howl

// Le projet en résidence

 

HOLY

Holy, un solo interprété par Shlomi Tuizer,  est inspiré par le poème emblématique Howl du poète américain Allen Ginsberg.

Ecrit en 1955, le poème de Ginsberg est une protestation, un hurlement (a howl) de colère contre le conformisme écrasant l’âme et un hymne à la sainteté de tout ce qui touche le corps et l’esprit humain.
A la fois sombre et lumineux, le solo Holy est un manifeste de révolte et un acte personnel de résistance, mais aussi une quête de dépassement et de réconciliation.
L'acte chorégraphique tend vers une expérience poétique imprégnée d'une histoire et d'un patrimoine personnels. Il exprime la complexité, la multiplicité et la richesse de l'identité, de même que le poème de Ginsberg est à la fois universel et très intime.
Avec Holy, Edmond Russo et Shlomi Tuizer questionnent la volonté et la capacité de l'être à déplacer, à transformer la gravité en une sensation d'élan, de suspension.

 

// La Compagnie

 

D’origines italienne et israélienne, Edmond Russo et Shlomi Tuizer débutent une riche carrière  d’interprètes, respectivement, au sein du Ballet de l’Opéra National de Lyon et la Batsheva Dance Company.

Leur parcours commun commence lorsqu’ils sont tous deux interprètes en France et en Belgique dans les compagnies d’Hervé Robbe et de Joanne Leighton. Ils placent leurs constructions culturelles en France, où ils ancrent progressivement leurs intérêts professionnels.

Séparément, ils créent des pièces courtes et initient leur collaboration artistique avec le duo StutteringPiece en 2003.

En 2004, ils s’associent pour fonder Affari Esteri et affirment une démarche duelle avec la conception du projet Tenses dont la création du trio Airports (tenses 1) est le premier volet présenté au Festival international de danse de Cannes à l’automne 2005.

En 2006-2007, ils poursuivent leur recherche chorégraphique avec la création du projet Les Avenants (tenses 2-3), pièce quadrifrontale qui clôt une ligne thématique autour du temps : passé, présent et en devenir. En mai 2008, ils sont chorégraphes invités au Tenerife DanzaLab, laboratoire chorégraphique aux îles Canaries où ils créent les pièces Dry Water et Materia Prima.

Lieux d’échanges et de collaborations, leurs projets rassemblent des artistes d’horizons différents et mettent en avant les résonances entre l’individu et le collectif. Le projet inside #####, forme modulable in-situ, rassemblant 5 interprètes dans un dispositif cubique de 2mx2m est présenté en mai 2009 au CND à Pantin, dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis.

Dans la continuité d’une investigation de l’écriture chorégraphique et les constructions sociales, ils poursuivent leurs recherches durant la saison 2010 avec à nouveau un projet de groupe Lings, pour 6 interprètes, créé au Festival Météores au Havre.

Ils s’immergent dans une dialectique de l’intime pour la création du duo embrace, collaboration franco-américaine dont la première a eu lieu au mois de janvier 2012 à Paris, pendant le festival Faits d’Hiver.

Durant l’année 2013, ils créent le quatuor Tempéraments dont les premières ont lieu en janvier 2014 : à Dijon pendant le festival Art Danse Bourgogne et à Paris au CND.

En 2015, la pièce Guerrieri e Amorosi, une collaboration avec le groupe New yorkais Elysian Fields, est présentée dans le cadre du festival Art Danse Bourgogne et du festival Faits d’Hiver à Paris.

Par la suite, ils répondent à une commande du Festival Concordan(s)e en 2016, pour créer la pièce Zéro, un, trois, cinq, en collaboration avec l’écrivain Bertrand Schefer.

Le dernier projet de la compagnie est une pièce pour 4 interprètes intitulée The State. Les premières représentations ont eu lieu en janvier 2017.

Parallèlement, ils approfondissent une démarche chorégraphique qui se situe à la lisière d’un engagement artistique et une réflexion pédagogique. Dans cette perspective ils créent Dolentem (2009), Encircling (2011) et Raveling Hands (2015) pour les interprètes de la formation Coline à Istres, Precious Things (2012) pour le Junior Ballet du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, MotherTongue (2013) pour treize danseurs du bassin méditerranéen. Un projet conçu par Coline et coproduit par Marseille - Provence 2013, Capitale européenne de la culture, et Kammerkonzert (2014) pour le Junior Ballet du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon.

Sollicités pour leurs qualités de pédagogues, Edmond Russo et Shlomi Tuizer interviennent régulièrement pour de nombreuses structures d’enseignement et pratique de la danse en France et à l’étranger.

La compagnie Affari Esteri est en résidence au CDCN Art Danse à Dijon depuis la saison 2012-2013.

 

Chorégraphie :  Edmond Russo, Shlomi Tuizer

Interprétation  : Shlomi Tuizer

Texte : Extraits de Howl  d’Allen Ginsberg

Musique  : en cours

Mise en son :  Jérôme Tuncer

Lumières  : Laurence Halloy

 

 

Première le 1er octobre 2018 à KLAP Maison pour la danse à Marseille

Solo

Durée : 50 min environ

 

 

Production :  Affari Esteri

Coproduction  : CDCN Art Danse à Dijon, KLAP Maison pour la danse à Marseille

Avec le soutien de Micadanses Paris (dans le cadre de l’accompagnement spécifique), La Briqueterie CDCN Val de Marne, Le Carreau du Temple à Paris, CND à Pantin et à Lyon.

La compagnie est soutenue au titre de l’aide à la structuration par la DRAC Bourgogne - Franche-Comté. Et au titre de l’aide au projet par la Région Bourgogne Franche Comté et par la Ville de Dijon.

Crédits photos : Agathe Poupeney