Le projet

Cet établissement culturel et sportif à l’architecture industrielle de la fin du XIXème siècle fut réhabilité en 2014 par la Ville de Paris. Aujourd’hui, le Carreau du Temple produit chaque année plus de 230 événements artistiques, culturels, sportifs et lifestyle, à travers une programmation éclectique composée de temps forts et d'événements réguliers.

Il accueille également plus de 50 associations de différentes spécialités (sport, arts martiaux, bien-être…) qui proposent chaque semaine des cours hebdomadaires et des stages à l’attention de tous les publics. Ce projet novateur au cœur de Paris oscille habilement entre une offre culturelle large pour tous et une programmation événementielle. Véritable lieu de vie et d’expérimentations pluridisciplinaires, ce grand marché haussmannien a l’ambition de brasser et donner à voir les tendances intellectuelles et esthétiques contemporaines centrées notamment sur les nouveaux usages urbains. 

Une offre sportive de proximité à destination des scolaires, des jeunes et des amateurs

Avis aux amateurs de sports, d’activités physiques et de loisirs ! Des cours, des stages, des espaces de pratiques pour les scolaires, des disciplines sportives alternatives, émergentes et novatrices ( tai chi, qi gong, yoga, arts martiaux, arts du cirque…) aux côtés de pratiques plus traditionnelles (tennis, gym, basket…).
Des compétitions et des démonstrations sportives permettent la rencontre entre les pratiques « amateures », le sport et les activités physiques de haut niveau dans de nombreuses disciplines.
> Voir notre programmation sportive

Des « temps forts » événementiels

La mode (haute couture, prêt à porter, jeunes créateurs, sportwear) est l’un des axes historiques du projet. Le Carreau du Temple est un nouveau lieu d’accueil de défilés, salons, pop up stores, conformément à l’histoire commerciale du Carreau depuis sa création au XIXème.

Des salons d’art, des foires (objets d’art, livre, photo, design ...), des événements liés à l’environnement et à l’écologie urbaine, aux nouvelles technologies, au fooding et à la cuisine du monde sont accueillis dans les locaux de ce « marché » d’un nouveau type.

L’enjeu pour le Carreau du Temple est d’inscrire au sein du projet événementiel lui-même une présence artistique sous des formes professionnelles, éthiques et respectueuses du monde de l’art : des foires, des salons, des concerts, des défilés… : inventer un nouveau mode de collaboration inédite et décloisonnée, entre le monde privé/commercial et celui de la création et de ses exigences.
> Voir tous les espaces du Carreau du Temple

Un lieu d’expérimentation et de laboratoire artistique

Le Carreau du Temple a pour ambition d’offrir aux parisiens une programmation ouverte aux artistes et créateurs « émergents » dans les arts de la scène (théâtre, danse, art du cirque, théâtre d’objets et marionnette), des concerts de musiques actuelles, mais aussi dans les domaines de la mode et du design.
> Voir notre programmation artistique

Des actions d’accompagnement

• Des résidences sont proposées à des artistes et à des créateurs, développant une relation fidèle au projet du Carreau du Temple: mise à disposition de locaux, aide à la production et à la diffusion... Certains, en fonction de leur parcours et projet, seront dits artistes et/ou projets « associés » à l’identité de la structure.
> Parcourir nos artistes en résidence

• Un travail d’éducation artistique est mené avec les publics du « territoire » : le 3ème arrondissement bien sûr, mais également Paris et la Région parisienne (le Grand Paris) en fonction des projets, des publics visés (scolaires, jeunes, amateurs, professionnels, autres …) et des actions et demandes conçues en relation avec des acteurs artistiques, culturels et éducatifs.
> Plus d'infos ici

 

Un modèle économique public/privé unique

Le Carreau du Temple est exploité par une société publique locale (SA dont le capital est exclusivement détenu par des collectivités locales et dont les membres du CA sont des élus des collectivités actionnaires).
La Ville de Paris et la SPL ont conclu en 2012 un contrat de délégation de service public précisant les missions de service public assignées au délégataire et les contraintes qui y sont liées, notamment en matière de destination des lieux, de jours et d’horaires d’ouverture et de tarification pour les activités de service public (mise à disposition des locaux aux publics scolaires, programmation de l’équipement). En contrepartie, la Ville de Paris verse une subvention compensatrice de ces contraintes de service public. Les ressources propres du Carreau du Temple représenteront les deux tiers des produits d’exploitation et la subvention compensatrice un tiers. L’exploitant devra donc dégager suffisamment de ressources propres afin de couvrir ses charges d’exploitation, estimées à 3 M€ par an.