L’amour du risque

Stage
Danse
Théâtre
L’amour du risque est un stage interdisciplinaire et immersif de 5 jours à destination de 15 participants venant de tous horizons (théâtre, danse, performance, etc. – professionnels ou amateurs). Il propose de traverser une série d’expériences et d’exercices collectifs où chacun est invité à imaginer un geste, une forme, et à la mettre en œuvre.

L’amour du risque / Thibaud Croisy

"Parfois, j’aimerais ne rien dire des stages que j’organise. À personne. Pas même aux lieux qui les accueillent. Pas même à moi. Pour vous, ce pourrait être ça, le vrai risque : répondre à un appel à participation anonyme, sans en connaître le contenu, faire un chèque de 150€ et venir pendant cinq jours à une adresse donnée, sauter dans l’inconnu et essayer de vous y tenir. C’est salvateur, parfois. Mais en général, il faut bien dire quelque chose, rassurer. Alors appliquons-nous.

Ce stage s’inscrit dans la continuité d’expériences que j’ai menées, comme Réduire l’offre (Studio-Théâtre de Vitry, 2013) et Le Point C  (La Loge, 2015). J’y accorde de l’importance pour deux raisons :
1) parce que je pense qu’il est nécessaire d’organiser de vrais temps de recherche en marge de la production artistique courante, d’avoir une pratique et une réflexion qui ne se fassent pas uniquement en vue d’une pièce, d’une représentation, d’un public, d’un succès ou d’un échec ;
2) parce que je crois à toutes les rencontres, au hasard qui les détermine, aux perspectives qu’elles ouvrent, aux souvenirs qu’elles laissent, et parce que je suis convaincu que la création se nourrit D’ABORD DE ÇA, de ces frictions entre des gens différents, mystérieux, parfois un peu bizarres, et que je considère toujours comme des personnes – non comme des « amateurs », des « professionnels » ou des « semi-pros ».

Ce stage ouvre donc un temps de travail collectif, immersif, qui se structure autour de mises en situations et d’exercices inclassables que j’initie ; mais aussi de moments où chacun est invité à se mettre en jeu, à formaliser un geste à partir de matériaux. Ces matériaux (théâtraux, chorégraphiques, littéraires, sociologiques, politiques), ce ne sont rien d’autre que des obsessions ressassées pendant des semaines et dont je me dépouille en proposant à chacun de les retraiter, de s’en nourrir, car l’expérience m’a prouvé que c’est en livrant ses préoccupations les plus intimes que l’on peut réussir à créer du commun. Objets hétéroclites comme : des récits de rêves ; une liste de lieux interlopes que j’aime fréquenter ; des textes méconnus d’Hélène Bessette, découverts récemment et engloutis d’une traite ; ce qui se joue en ce moment Place de la République ; un corps au sol ; les phrases hachées de Samuel Beckett dans Cap au pire, poème dont le titre restera pour moi toujours d’actualité.

Parallèlement à ça, je fais comme un DJ dans un mix de soirée : j’improvise, je reconfigure, je fais prendre d’autres tournants aux journées, en fonction de ce qui a lieu et de ce qui leur manque. En fin de compte, c’est un stage interdisciplinaire qui se construit à partir des personnalités présentes, du contexte dans lequel nous sommes, de ce que les participants veulent bien lâcher. À partir des limites qu’un groupe est prêt à franchir pour abolir ses censures, s’égarer collectivement, mettre un bon gros coup de karcher dans le visage du consensus et de la normalité. Tel est mon seul espoir." 

Thibaud Croisy

Photo : ©Maya Boquet

---------------------------------------------------------

Ce stage est conçu pour 7 à 15 participants, sans limite d’âge.
Il aura lieu du lundi 22 au vendredi 26 février de 10h à 16h30 au Carreau du Temple.
150€ les 5 jours.
Pour vous inscrire, merci d’envoyer un e-mail en indiquant vos prénoms, noms, téléphone et quelques lignes de présentation à :
Thibaud Croisy (thibaud.croisy@gmail.com) et à Maïa Heintz (m.heintz@carreaudutemple.org).
Vous recevrez une réponse qui vous confirmera votre participation avant le 10 février.

Planning

Du Lundi 22 Février 2016 au Vendredi 26 Février 2016
22 au 26 février 2016

À propos de l'association

Thibaud Croisy

Thibaud Croisy écrit et met en scène : Je pensais vierge mais en fait non, Soustraction du monde, Gymnase nihiliste, Rencontre avec le public, Témoignage d’un homme qui n’avait pas envie d’en castrer un autre, 4 rêves non-censurés en présence de Fleur Pellerin, Pierre Bellemare, une histoire extraordinaire. 

Il a notamment présenté son travail à la Ménagerie de Verre, au Théâtre de Vanves, Studio-Théâtre de Vitry, Théâtre de Gennevilliers, Centre d’art contemporain Brétigny. Ancien élève du département de théâtre de l’École normale supérieure et de l’Université Paris-X, il mène aussi des recherches sur les dramaturgies autrichiennes contemporaines (Werner Schwab) et publie régulièrement des textes dans des revues, dans la presse ou des ouvrages collectifs.