JOUR 1 - JERK OFF

Vendredi 14 septembre
Festival, Danse
Une première soirée dédiée à la représentation du corps et à sa déconstruction.

NINA SANTES – Self Made Man / 19h30

" Dans Self Made Man j'entrelace le mouvement, la voix parlée et chantée, et le déploiement de la scénographie en temps réel. En articulant ces pratiques multiples, j'envisage le plateau comme le lieu d'un possible artisanat, comme un atelier de fabrication à vue. Un espace vierge dédié à la fabrique, régi par un esprit autodidacte, bricoleur et intuitif.
Chantier immersif pour un corps et un espace, Self Made Man célèbre l'équilibre entre le temps de la pratique concrète et celui de la contemplation.
Il s'agit de (se) construire. (Dé) construire. (Re) construire. Du corps, du son, des figures, des paysages, des fictions. Un langage, un rapport au monde.
Self Made Man, c'est une partition polyphonique pour autodidacte solitaire.
C'est la formulation d'un langage de la survie par la réinvention de soi.
C'est la réalisation lente et progressive d'une utopie enfouie. " (Nina Santes)

Durée : 50min /  Self Made Man : Conception, réalisation : Nina Santes 

 

MATTHIEU HOCQUEMILLER – Le corps du roi / 21h

Œuvrant toujours à une déconstruction minutieuse des représentations dominantes, l'artiste s'inspire ici du Ballet comique de la Reine crée en 1581, en réunissant sur le plateau un chanteur lyrique performer et une jeune femme thaïlandaise, trans activiste, réfugiée politique, étudiante en sociologie, travailleuse du sexe et performeuse.
Considéré comme l'un des spectacles fondateurs de la culture lyrique française, ce ballet raconte le combat des Dieux mené par Jupiter, représentant l'ordre, contre Circé, déesse sorcière, représentant le désordre.
Dans ce dialogue, ils réfléchissent à la figure du roi, aux fameux « deux corps », le corps réel et le corps politique, et au crime de lèse-majesté, s'amusant à déjouer la violence normative et ses représentations.

Durée : 60min / Le Corps du roi : interprétation : Mathieu Jedrazak & Mimi Aum Neko 

 

► Retour vers la programmation globale