INSTALLATIONS & PERFORMANCE

Vendredi 3 au dimanche 5 mai
Festival
De la foule de papier de l’artiste québécoise Horta Van Hoye au parcours immersif photographique du metteur en scène et marionnettiste Johanny Bert, des installations et expositions sont à découvrir tout le week-end.

INSTANTANÉS PROVISOIRES - Johanny Bert
Vendredi 3 mai - 18h30 à 20h30 / Samedi 4 mai - 14h à 19h
Dimanche 5 mai - 14h à 18h
Halle, entrée libre

Cette installation sous forme de cabinet de curiosité est une immersion dans le travail de l’artiste Johanny Bert (metteur en scène, acteur, marionnettiste) et de son équipe de plasticiens, danseurs, comédiens, techniciens… Ce parcours photographique, propose aux visiteurs de plonger dans des univers de créations aux esthétiques différentes et de ressentir le lien entre fabrication, recherches, représentation et travail d’équipe. Un parcours libre comme autant de petites fenêtres ouvertes pour partager avec simplicité et curiosité différents processus de création.

► Johanny Bert a pu élaborer au fur et à mesure de ses rencontres et des créations un langage théâtral singulier. Ce langage est une confrontation entre l’humain et l’objet, la forme marionnettique. Chaque création est une nouvelle recherche, à partir de textes contemporains et commandes d’écritures ou à partir d’un univers plastique construit en équipe au plateau.

RELIÉ... RECYCLÉ - Horta Van Hoye
Vendredi 3 mai - 19h / Samedi 4 mai - 16h30
Halle, durée 30 min, entrée libre

Une ribambelle de silhouettes et de visages se tient là, et forme une curieuse assemblée qui nous contemple avec bienveillance. Un instant troublant de douceur. Dans la performance qu’elle présente en marge de l’exposition, l’artiste froisse un grand rouleau de papier, accompagnée par le contrebassiste Éric Recordier. Dansant avec la matière, Horta Van Hoye met en relief, ici, un regard, là, un sourire. Grâce aux gestes délicats de l’artiste et à son regard plein d’empathie, un personnage prend vie.

► Horta Van Hoye est une sculptrice belge installée au Québec. Elle développe une approche personnelle du papier, depuis bientôt trente ans. Son parcours est marqué par des études aux Beaux-Arts à Louvain puis Anvers, et par la gymnastique pratiquée au niveau olympique.

Cette performance s’accompagne d’une exposition visible au Carreau du Temple du 3 au 5 mai 2019.

 

L’ÂNE ROI - Camille Bellot
Samedi 4 mai - de 14h à 19h
Dimanche 5 mai - de 14h à 18h
Halle, entrée libre

L’Âne Roi est une figure suspendue, grandissant et évoluant au fur et à mesure de deux jours de construction. Telle une « fourrure » à réaliser, des modules de papier sont ajoutés par l’artiste et par le public durant tout le week-end. Animal du conte et de la tradi­tion populaire par excellence, l’installation est une peau d’âne magique mais aussi un esprit grandissant et imposant par sa taille, telle la figure du Commandeur prête à reprendre vie.

► Une installation réalisée par Camille Bellot. Designer et plasticienne issue de la mode, elle façonne le bois et le papier comme elle mettrait en forme une pièce de tissu. Créatures de bois et de papier, squelettes, épidermes, le corps y est considéré comme une architecture composée de divers éléments de construction. En 2016, Camille Bellot est lauréate du prestigieux Prix de la Jeune Création Métiers d’Art, avec son collaborateur Paul Bouteiller.

 

AU PROGRAMME :

SPECTACLES
SECOND SQUARE (DÉS)ARTICULÉ
ATELIERS / À VOIR / À FAIRE