ATELIERS À MANGER

Samedi 23 et dimanche 24 septembre
Atelier, Festival, Gastronomie
Le grand truc en cuisine, ce sont les petites astuces. Il s’agit donc d’apprendre une recette simple avec un chef et de la déguster ensuite lors d’un déjeuner partagé. Alors que nous concoctent nos chefs ?

Maquis de bœuf aux fruits noirs et poivre Voatsiperifery - Charles-Benoît Lacour, Auberge du Jeu de Paume, Chantilly - Relais & Châteaux 
Samedi 23 septembre / 12h ou 13h30 / Durée 1h - Réservation ici

Charles-Benoît a 32 ans et a longuement travaillé pour Guy Savoy, notamment à Singapour. 
 

Velouté de topinambour aux truffes de Méthamis, chips aux senteurs des sous bois, Xavier Mathieu, Phébus & Spa, Gordes - Relais & Châteaux 
Samedi 23 septembre / 12h ou 13h30 / Durée 1h - Réservation ici

Xavier Mathieu est un enfant du Sud. « J’ai grandi à Marseille, la Provence chevillée au corps. Recherche, technique et précision... mais surtout sens des saveurs et inspiration : chaque plat est une variation sur les origines. » explique-t-il. Formé à l’école hôtelière d’Avignon, il collabore avec de nombreuses maisons dont celle de Joël Robuchon, mais c’est essentiellement dans le Sud qu’il ancre ses savoir-faire. Étoilé au Guide Michelin en 2001, il concocte une cuisine créative aux accents méditerranéens, qui évolue au gré du marché et des saisons. Associant produits de la mer et de la terre, jouant avec les textures et les couleurs, il s’inspire d’anciennes recettes du terroir qu’il revisite à sa sauce. Dans son atelier, il nous apprendra l’art des madeleines relevées des saveurs de la Provence.

Fatteh, Moghrabieh (variante syrienne du couscous) et Mamounieh (crème glacée syrienne de semoule) - Mohammad Elkhaldy, Refugee Food Festival, Paris
Samedi 23 septembre / 12h ou 13h30 / Durée 1h - Réservation ici

Mohammad Elkhaldy vient de Damas. À 16 ans, il met pour la première fois les pieds dans une cuisine, et c’est le coup de foudre. Il a passé plus de vingt ans à cuisiner à Damas mais aussi au Liban, en Égypte et aux Émirats arabes unis. Il a animé plusieurs émissions culinaires : l’une pédagogique pour le grand public, l’autre plus technique pour les professionnels. En 2015, contraint de quitter son pays en guerre, il arrive en France avec ses deux enfants et sa femme, après des étapes en Italie, en Allemagne et au Danemark. Il collabore régulièrement avec le Refugee Food Festival « C’est l’occasion de montrer notre culture, ce que nous savons faire, de faire découvrir notre nourriture, encore inconnue en France. Et aussi d’apprendre », explique-t-il. Il nous apprend un menu typiquement de chez lui, simple et plein de saveurs.

La recette gourmande et de saison d’Olivier Barbarin, Château d’Audrieu - Relais & Châteaux 
Dimanche 24 septembre / 12h ou 13h30 / Durée 1h - Réservation ici

Après avoir fait ses premiers pas en cuisine en tant qu’apprenti aux côtés d’Antoine Sachapt, Olivier Barbarin continue son parcours auprès de nombreux chefs étoilés avant de devenir chef au Château d’Audrieu en 2009. Influencé par ses voyages et ses rencontres, il explique « Ma soif de nouveautés et de découvertes m’a conduit tout naturellement vers la cuisine. Les nombreuses expériences qui ont forgé ma personnalité me permettent d’offrir aux convives du Château d’Audrieu une gastronomie à la fois simple et gourmande. » Travaillant en étroite collaboration avec le jardinier du domaine, le Chef propose une cuisine généreuse qui sublime les produits du terroir et la Normandie. Tous les deux mois, il crée une nouvelle carte en harmonie avec les produits saisonniers du potager. Pour cet atelier, fermez les yeux et laissez vous guider par les produits de saison de Maud Marie.  

 Saumon fumé champenois en deux façons, pomme et céleri - Thomas Debouzy, Hostellerie de la Briqueterie, Vinay - Relais & Châteaux 
Dimanche 24 septembre / 12h ou 13h30 / Durée 1h - Réservation ici

On peut dire que Thomas Debouzy est tombé sous le charme de La Briqueterie, de son environnement et de la région. D’apprenti en 2004, il a petit à petit gravi les échelons, jusqu’à devenir chef tout récemment, à l’âge de 30 ans. Heureux d’être installé ici, il ne se lasse pas des paysages, des vignes à perte de vue et de la sympathie des locaux et des clients. Il apprécie aussi l’ambiance familiale en cuisine et sa complicité avec le chef pâtissier. Il aime travailler les poissons, lever les viandes, assaisonner comme il faut, gérer la cuisson parfaite, et surtout inventer des sauces... « Quel plaisir de trouver les bons accords avec le Champagne, les vins, les coteaux d’ici qui sont à portée de main ! » Il nous apprendra une recette de chez lui, tout en finesse et en gourmandise.

La recette bonne pour le climat, François Pasteau, L’Epi Dupin, Paris
Dimanche 24 septembre / 12h ou 13h30 / Durée 1h - Réservation ici 

Pour en savoir encore un peu plus sur les enjeux alimentaires face au réchauffement climatique, François Pasteau, chef de l’Epi Dupin et président de Bon pour le climat, nous propose d’apprendre une recette pour manger local, de saison, et, plus végétal. 

 


    LES BANQUETS

    BAL COLOMBIEN

    MASTERCLASS

      LA POPOTE

ATELIERS À MANGER

      SUR LE POUCE

      LE MARCHÉ

    POP-UP STORE 

 

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération »