Daniel Dobbels / Cie De l'Entre-Deux

Danse
Chorégraphe, danseur et penseur de la danse, contributeur et témoin avisé de l'histoire de l'art, Daniel Dobbels trace au fil du temps une voie unique entre danse et écriture.

Le projet : L’air, du moins

"D’où faudrait-il venir pour qu’un corps hanté par le mouvement et sa vérité (fût-elle partielle ou partiale) s’approche des œuvres de Colette Brunschwig sans se sentir pris en défaut ? Où faudrait-il dessiner l’esquisse du premier geste proche des forces mises en présence pour croire à un accord qui ne scellerait rien de la profonde liberté de partir toujours d’un autre point, pressentant par là que l’espace et le temps ne cessent d’offrir d’autres visages à la venue ?" Daniel Dobbels

Acte chorégraphié par Daniel Dobbels
Dansé par Carole Quettier
Durée 15’
Musique : Beethoven : Sonate en mi bémol majeur. Largo – 7’20

 

Présentation de Daniel Dobbels et la compagnie

Chorégraphe, danseur et penseur de la danse, contributeur et témoin avisé de l'histoire de l'art, Daniel Dobbels trace au fil du temps une voie unique entre danse et écriture. Quel que soit son médium - le mot ou le geste-, il n'a de cesse de l'interroger pour s'approcher au plus près du sensible, dans une visée poétique de l'expérience humaine. Ses pièces s'offrent comme des traversées intemporelles dans un espace réinventé par la danse. Avec les danseurs de sa compagnie, il mène une exploration minutieuse du geste, fouillant tous les états du corps pour faire émerger ce qu'il retient de plus intime. Du solo au septuor, il invente un art de la relation - de cet "entre-deux" entre l'intérieur et l'extérieur, entre soi et le monde - à la recherche d'une danse qui soit "la justice du corps".

La compagnie De l'Entre-Deux est subventionnée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles des Pays de la Loire/Ministère de la Culture et de la Communication au titre de l'aide à la compagnie chorégraphique conventionnée.

 

Photo : Crédit Daniel Dobbels