IDÉE² #23

Mardi 14 février
Conférence
Idée² - Up Conferences, c’est le rendez-vous régulier du Carreau du Temple qui propose en accès libre des débats et conférences aux formats innovants et variés, abordant des questions d’actualité et de société.

IDÉE² – UP CONFERENCES 
Les innovations qui font la transition socio-écologique

Social Tech : Le numérique vraiment social

Mardi 14 février / 18h30 / Scène – Entrée libre

Avec 238 exposants au CES de Las Vegas cette année, le plus grand salon dédié à l’univers du numérique, la France a représenté la troisième délégation la plus importante derrière les Etats-Unis et la Chine, preuve de son dynamisme dans le secteur des nouvelles technologies. Autre bonne nouvelle, l’hexagone fait également figure de pionnier en matière d’entrepreneuriat social, avec une vitalité et un savoir-faire largement plébiscités à l’étranger. L’alliance de ces deux secteurs et de ces expertises, mêlant créativité, agilité et responsabilité, permet dès lors d’imaginer des solutions nouvelles et particulièrement pertinentes pour répondre aux défis auxquels nous faisons face, et d’en multiplier l’impact. Les UP Conferences, et le programme Idée² du Carreau du Temple, vous invitent à rencontrer des ambassadeurs de la « social-tech », pour qui l’intelligence des technologies ne se mesure pas à la quantité de données traitées, mais à leur capacité à répondre aux carences de nos sociétés.

Si de nombreux acteurs n’ont pas attendu l’avènement de la révolution numérique pour développer des projets novateurs au service de l’intérêt général, celle-ci peut leur permettre d’en imaginer de nouveau, d’accroître leur impact, et de les rendre plus accessibles. Abaissant les frontières, facilitant la communication, rapprochant les communautés, les nouvelles technologies permettent d’envisager des solutions sur mesure et réellement adaptées aux problèmes rencontrés. Sans remplacer l’action de terrain, aussi indispensable qu’irremplaçable, elles permettent de toucher un plus grand nombre de bénéficiaires, de leur fournir une information facile d’accès, tout en s’appuyant sur la participation de chacun. Par exemple, les Civic tech mettent depuis plusieurs mois en lumière le potentiel du numérique en faveur de la participation citoyenne à l’action publique. La Social Good Week valorise également chaque année plusieurs centaines d’initiatives qui placent la technologie au service du bien commun. Autant de preuve qu’il s’agit bien là d’un mouvement de fond, qui est de plus co-construit entre des acteurs d’horizons divers : associations, startups, grands groupes, pouvoirs publics,… Une mobilisation sous forme d’espoir, celui que le progrès ne soit pas concentré sur la volonté de créer des technologies seulement pour elles-mêmes, mais bien pour répondre aux crises que nous traversons.

Les intervenants mobilisés pour cette soirée témoignent, par la diversité de leurs parcours et de leurs fonctions, de la co-construction à l’œuvre au sein de la « social-tech ». Ainsi Axelle Lemaire est Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, chargée du Numérique et de l'Innovation. Elle qui s’est largement engagée en faveur de la French Tech et de la promotion des acteurs français à l’international, soulignera l’importance du rôle des pouvoirs publics dans le soutien aux acteurs du numérique solidaire. A ses côtés, Joséphine Goube est la Présidente de Techfugees, qui met en place des hackathons partout à travers le monde visant à développer des projets basés sur les nouvelles technologies pour répondre aux besoins des migrants. Pierre Digonnet a quant à lui co-fondé Reconnect, un cloud solidaire qui permet de stocker les informations et documents essentiels des sans-abris, facilitant ainsi leurs démarches de ré-insertion. Enfin, Thierry Taboy est le Directeur des enjeux sociaux et sociétaux à d’Orange, qui a récemment lancé avec la Ruche l’appel à projets Digital Impact, pour détecter et faire décoller les start-ups alliant numérique et impact territorial. Il pilote également le Digital Society Forum, plateforme collaborative ouverte qui démocratise les sujets liés au numérique.

Ensemble, et sous le regard de Nicolas Froissard, Fondateur du Mouvement UP, qui conduira les échanges lors de cette soirée, ils évalueront le potentiel et les perspective de développement de la « social-tech ». Comment créer les conditions d’un rapprochement entre les acteurs des nouvelles technologies et ceux de la solidarité ? Les organisations traditionnelles de l’ESS peuvent-elles faire l’économie d’une transformation digitale ? Le poids croissant du numérique ne va-t-il pas renforcer la fracture entre les citoyens adeptes de ses outils et les autres, et alourdir notre empreinte environnementale ? Comment start-ups, entreprises, associations, et institutions peuvent-elles collaborer ensemble ? L’essor de la technologie, régulièrement présenté comme une révolution, aura-t-il finalement les impacts bénéfiques que les effets d’annonces laissent espérer ?

 

Intervenants :

  • Axelle Lemaire : Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, chargée du Numérique et de l'Innovation
  • Pierre Digonnet : fondateur Reconnect
  • Joséphine Goube : fondatrice Techfugees
  • Thierry Taboy : Directeur des enjeux sociaux et sociétaux - Orange RSE
  • Nicolas Froissard : Fondateur du Mouvement UP, Vice-Président du GROUPE SOS

Organisées par le Mouvement UP, les UP Conferences donnent chaque semaine la parole aux ambassadeurs les plus emblématiques de l’innovation sociale, environnementale, économique ou encore citoyenne, et mettent en avant des idées et des projets novateurs, apportant des réponses concrètes aux défis actuels. 

> Facebook <

Prochain rendez-vous : 
Mercredi 28 février à 18h30 avec les Jeudis de la Sorbonne