Projections et Rencontres

Vendredi 15 au Dimanche 17 avril
Festival, Projection
Dans le cadre du weekend La Ville au Corps, venez échanger et débattre avec des artistes et spécialistes de l'urbain. Au programme, découvertes, projections, débats et rencontres !

Vendredi 15 avril
Après la ville

Commençant par une fin, sur les ruines instantanées de la cité, la programmation infiltre les zones troubles de la menace, du malaise et de l'indétermination entre forces destructrices et constructives. Tchernobyl, Fukushima ou Detroit sont des figures de cette Babel moderne, et témoignent du tremblement des métropoles contemporaines.  

11h : Florent Tillon, Détroit, Ville sauvage (2010)

14h : Présentation du festival par Jeanne Brun et Jessica Castex, commissaires invitées

14h15 – 14h45 :
Cyprien Gaillard, Pruitt-Igoe Falls (2009),
Cécile Hartmann, Achrone (2008-11),
Yuan Goang-Ming, Landscape of Energy (2014),
et Renaud Auguste-Dormeuil, Sans titre (Tokyo, March 1945) (2008)

14h45 : Présentation de Détroit, Ville sauvage (2010) par Florent Tillon, réalisateur

15h30 – 17h : Angelika Markul, Bambi à Tchernobyl (2013-14), Louidgi Beltrame, Gunkanjima (2010), Gaëlle Cintré, Zone Blanche (2014)

18h00 : Présentation de L’île sans femmes (repérage) (2015) par Alain Della Negra et Kaori Kinoshita, artistes

18h30 : Rencontre avec François Cusset, et Philippe Roux, historiens des idées.

 

Samedi 16 avril 
Le corps d’une ville

Dans ce mouvement des villes, il y a cependant davantage que l'accident : il y a le travail des lignes de forces, des respirations, des invisibles mouvements de terrain que tisse la présence, individuelle ou collective, de l'humain dans son environnement. A l'image des song lines des aborigènes, qui donnent corps au territoire par la marche et le chant, certaines approches au cœur de nos villes - déplacements, dérives, luttes pour l'espace - donnent à penser notre co-existence, et notre responsabilité vis-à-vis de ce territoire. 

9h – 12h30 : 
Projection exceptionelle de trois films de Mike Kelley :
- Mobile Homestead Christening Ceremony and Launch, September 25, 2010
- Going West on Michigan Avenue from Downtown Detroit to Westland
- et Going East on Michigan Avenue from Westland to Downtown Detroit (2010-2011)

14h – 16h :
Raphaël Zarka, Cretto (2005) 
Jean-Baptiste Sauvage, Blue Line (2013)
Bertille Bak, Transports à dos d’hommes (2012)
Clément Cogitore, Tahrir (2012)
Clarisse Hahn, Los Desnudos (2011)
Clément Cogitore, Burning cities (2009)
Nicolas Boone, Hillbrow (2014)

16h – 17h : Rencontre avec Nathalie Brevet et Hughes Rochette, artistes

17h - 18h :
Ismaïl Bahri, Orientations (2010)
Taro Izumi, Napoléon (2009) 
Kenny Dunkan, UDRIVINMECRAZ (2014)
Qingmei Yao, Le Troisième couplet de l’Internationale solo à Monaco (2012)
 Jordi Colomer, Svartlamon Parade (2014)

18h : Rencontre avec Jordi Colomer, artiste et Thierry Davila, historien de l’art et conservateur au Mamco (Genève)

 

Dimanche 17 avril
La ville qui vient

"Là où est le danger, croît aussi ce qui sauve" (Hölderlin).
Corps organique, la ville est aussi capable de régénération : la ville pharmakon génère sa propre thérapeutique. La cité reste un lieu saturé d'imaginaires, de mythes, de récits, lieu de cristallisation et de renouvellement des utopies. La ville qui vient est en puissance dans ce terreau : son actualisation, au sens philosophique, dépend de notre capacité d'imagination, d'anticipation et de création.

11h : Cao Fei, Haze and Fog (2013)

14h00 – 15h30 :
Ariane Michel, Les Yeux Ronds (2006),
Anne-Charlotte Finel, Entre Chien et Loup (2015),
Rebecca Digne, Epure (2015),
Louidgi Beltrame, Brasilia/Chandigarh (2008),
Raphaël Zarka, Gibellina Vecchia (2010),
Raphaël Zarka, 14 Vues de Gibellina Nuova (2010),
Marie Voignier, Le terrain était déjà occupé (le futur) (2012),
Mohamed Bourouissa, Horse Day, (2014/15)

16h – 17h :
Arash Nassiri, Tehran-Geles (2014),
Hayoun Kwon, Village modèle (2014),
Thomas Léon, Glass House (2011),
Oliver Beer,  Pay and Display (2011)

18h30 : Conférence de Luc Schuiten, architecte

Modération de la journée : Dominique Alba, directrice générale de l’APUR (Atelier parisien d’urbanisme)
 

 

Au programme : 

Des vidéos d’artistes 

Bal(s)

♦ Croque la Ville
A table avec Mordu ! et Les Dîners Bons