JAZZ FABRIC #32

MERCREDI 25 MAI
Musique
SOIRÉE ONJAZZ RECORDS avec POST K et CHUT !

SOIRÉE ONJAZZ RECORDS

POST K

À l’instar du cinéma de genre post-apocalyptique, le quartet Post K propose à travers son premier album une lecture du jazz de la Nouvelle-Orléans après le passage de l’ouragan Katrina.
Appartenant à la nouvelle génération de musiciens de jazz, aussi brillants qu’éclectiques, le clarinettiste de l’ONJ Jean Dousteyssier, son frère Benjamin, Matthieu Naulleau et Elie Duris interprètent le répertoire des années 20-30, notamment celui des pianistes de “stride”  (Art Tatum, Fats Waller, Earl Hines…) dont ils tirent des particularités de jeu, qu’ils appliquent avec un regard contemporain dans l’écriture comme dans l’improvisation.
Soucieux de conserver l’histoire de cette musique mais également largement influencé par le free jazz des années 60-70 ou par la musique improvisée européenne des vingt dernières années, le quartet invite avec maestria à une musique populaire, riche et déstructurée, dans des formats courts, à l’image des premiers enregistrements de jazz.

JEAN DOUSTEYSSIER clarinettes
 / BENJAMIN DOUSTEYSSIER saxophones
 / MATTHIEU NAULLEAU piano / ELIE DURIS batterie

Premier album disponible le 29 avril 2016.
ONJAZZ Records – L’Autre Distribution

+

CHUT !  FABRICE MARTINEZ
REBIRTH

Sideman recherché (Le Sacre du Tympan de Fred Pallem, Supersonic de Thomas de Pourquery, Acoustic Lousadzak de Claude Tchamitchian, Archimusic de Jean-Rémy Guédon…), le trompettiste de l’ONJ Fabrice Martinez franchit une nouvelle étape dans le parcours de son passionnant groupe Chut !. Après un premier album studio (Label Sans Bruit), suivi d’un album live (AjmiLive), le musicien présente Rebirth, un troisième opus à travers lequel il s’inspire librement de l’esprit Motown des années 70 pour délivrer une partition incandescente portée avec inventivité par son complice de toujours, le pianiste Fred Escoffier, et une rythmique infaillible soudée par 20 ans de concerts : Bruno Chevillon à la basse et Eric Echampard à la batterie. Grooves implacables, sons chauds, orgue Hammond B, trompette aux effets fuzz vintage…, se mêlent ainsi à l’écriture lyrique de Fabrice Martinez, qui impose à travers ce nouveau projet une voix indéniablement originale.

FABRICE MARTINEZ trompette, bugle
, compositions / FRED ESCOFFIER claviers / BRUNO CHEVILLON basse  / ERIC ECHAMPARD batterie
 / Guest STÉPHANE BARTELT guitare

Nouvel album disponible le 27 mai 2016.
ONJAZZ Records – L’Autre Distribution

©DR