LE GARÇON ET LA BÊTE

Mercredi 6 au vendredi 22 janvier
Exposition, Action culturelle
A l’occasion de la sortie au cinéma le 13 janvier, du film de Mamoru Hosoda Le garçon et la bête, Gaumont et le Carreau du Temple, présente du 6 au 23 janvier 2016, une exposition exclusive pour toute la famille, autour de l’univers du film et de son réalisateur.

SYNOPSIS

Shibuya, le monde des humains, et Jutengai, le monde des Bêtes... C'est l'histoire d'un garçon solitaire et d'une Bête seule, qui vivent chacun dans deux mondes séparés. Un jour, le garçon se perd dans le monde des Bêtes où il devient le disciple de la Bête Kumatetsu qui lui donne le nom de Kyuta. Cette rencontre fortuite est le début d'une aventure qui dépasse l'imaginaire...
 

BIOGRAPHIE - MAMORU HOSODA

Le réalisateur Mamoru HOSODA est né le 19 septembre 1967 au Japon dans le département de Toyama. Il est engagé en tant qu’animateur au studio Toei-Doga (appelé aujourd’hui Toei Animation) en 1991. Il gravit les échelons au sein du studio en participant à ses séries principales - Dragon Ball Z (1993),  Slam Dunk (1994-1995), Sailor Moon (1996). En 2003, il réalise le film publicitaire Superflat Monogram pour la collection printemps-été de Louis Vuitton, puis en 2005 la transposition cinéma de la série One Piece : One Piece : Le baron Omatsuri et l'île secrète. La même année, il devient indépendant puis réalise au sein du studio Madhouse La Traversée du temps (2006), son troisième long métrage d'animation pour le cinéma. Il reçoit également de nombreuses récompenses, dont le tout premier prix du meilleur film d'animation crée par l'Académie Japonaise du Cinéma. En 2009, Hosoda franchit une nouvelle étape de sa carrière en écrivant pour la première fois le script du film qu’il met en scène : Summer Wars. C’est un énorme succès, vu en salles par 1,26 millions de spectateurs japonais. Hosoda est nominé pour le prix du meilleur réalisateur des Annie Awards en 2011, ce qui lui permet de devenir l’un des réalisateurs les plus reconnus du cinéma d'animation japonais. Les Enfants loups, Ame et Yuki, le premier film produit par sa société en 2012, est un énorme succès critique et populaire, vu par 3,44 millions de spectateurs au Japon. Il suscite aussi de nombreuses réactions élogieuses et émues en France. Le score des Enfants Loups est dépassé en août 2015 par Le Garçon et la Bête, au bout d’un seul mois d’exploitation en salles au Japon. Ce nouveau triomphe confirme que Mamoru Hosoda figure parmi les auteurs et réalisateurs les plus importants du cinéma d’animation actuel, tous pays confondus.
 

Exposition en entrée libre, ateliers et initiations gratuits sur inscription du 15 au 17 janvier dans le cadre du Second Square. (Des ateliers artistiques et de découverte des arts martiaux (sabre japonais, aikido) seront proposés.)

Facebook Le Garçon et la Bête 

    
©2015 The Boy and the Beast film partners