THE PLEASURE IS MINE

Samedi 23 mai
Danse
Dans le cadre de Préliminaires #2, découvrez The Pleasure is mine, un autoportrait vocalisé dans lequel Fernando Cabral tente de se rapprocher de l'intime de son corps.

THE PLEASURE IS MINE - DANSE [création]
AU CARREAU DU TEMPLE
Fernando Cabral

"Et si c'était possible d'ouvrir le corps et mettre la peau à l'envers pour voir ce qui se passe à l'intérieur, tout en restant incarné ?
En partant de cette métaphore, avec The pleasure is mine, j'ai envie d'interroger le rapport qu'il y a entre le plaisir de partager et le désir d'exposer mon intimité sur scène. A travers la sensation de cet intérieur, peau, membranes et tissus, je cherche dans mon corps la mémoire physique de mes souvenirs et émotions, pour en sortir des danses et des voix; les miennes et celles empruntées à d'autres danseurs et artistes, pour qu'elles resurgissent de mes os, mes muscles, mon sang et traversent ma peau pour toucher et rencontrer le visible, l'espace de représentation. Comme la mue d'un serpent, The pleasure is mine est un rituel de renouvellement et de transformation de la peau, pour lequel je convoque des figures masculines, en créant une dramaturgie « épidermique » et en incorporant, en temps réel, un répertoire de mouvements inspirés de la gestuelle et de l'énergie du chanteur de rock, du danseur de flamenco, du footballeur, du torero et du ninja. Je conçois cette création comme un autoportrait multidimensionnel et une traversée sensorielle du corps, dans le temps et dans l'espace." Fernando Cabral

The pleasure is mine - Teaser première from Fernando Cabral on Vimeo.

 

Biographie du chorégraphe
Danseur et chorégraphe brésilien, Fernando Cabral commence sa formation en danse pendant ses études universitaires en Lettres et en Journalisme. Il travaille pendant plusieurs années pour des compagnies au Brésil et reçoit en 2002 le prix "Açorianos de Meilleur Danseur" à Porto Alegre. En 2003, il part étudier la création en danse, d'abord en Allemagne à la Folkwang Hochschule (école liée à la Wuppertal Tanztheater de Pina Bausch). En 2005, il intègre la formation Essai au CNDC d'Angers. Il habite à Paris depuis 2007, où il travaille et collabore avec Dominique Brun, Ambra Senatore, Hélène Iratchet, Benoît Lachambre, Lorena Dozio, Nathalie Collantés et Thierry Bédard. En 2008, il fonde avec  Lorena Dozio l'Association Bagacera et présente son travail chorégraphique à Paris, Naples, Lausanne, Zurich, Sao Paulo et Teresina. Intéressé par la question de l'autoportrait en art,  Fernando mène depuis 2011 un projet autour de l'imaginaire du corps et de l'exposition de l'intimité en danse.

Distribution
concept, chorégraphie et interprétation Fernando Cabral
création musicale Jan Vysocky
conseils pour la dramaturgie Robert Steijn
regard extérieur Lorena Dozio
création lumière Cyril Leclerc

Production Association Bagacera, avec le soutien du Théâtre de Vanves, de l'Echangeur CDC Picardie – dans le cadre des studios libres, de la Ménagerie de Verre – dans le cadre des Studiolab, de Micadanses et du Centre National de la Danse – CND/Pantin.

Site de Fernando Cabral
Téléchargez le dossier de presse ici ! 
©Alexandra Dreyfus 

Retrouvez la programmation détaillée du Festival Préliminaires du 19 mai au 2 juin ici !
Retrouvez le même soir à 21h César ou le projet Jules César par le Collectif TDM ici !